Comment bien choisir son plan de travail ?10 min de lecture

Accueil > Rénovation cuisine > Comment bien choisir son plan de travail ?
Plan de travail cuisine

Le choix du plan de travail est un élément très important pour votre future cuisine. Vous devez trouver le bon compromis entre l’aspect esthétique, le côté fonctionnel et la robustesse du matériel. Il est en quelque sorte le socle de votre cuisine puisqu’il devra être optimisé pour accueillir les plaques de cuisson, l’évier et tous les éléments de petit électroménager (grille-pain, cafetière, robot, mixeur etc). Les choix de plan de travail sont aujourd’hui multiples.

Les différents types de plan de travail

Il existe principalement 3 types de plan de travail :

Le plan de travail droit

C’est le modèle classique par excellence qui s’insère droit face au mur entre les éléments électroménagers. C’est le plus économique car il peut être facilement recouvert d’un chant sur la couche supérieure sans qu’il ne soit besoin de recouvrir les autres zones invisibles.

Plan de travail droit

Le plan de travail d’angle

Il permet de relier 2 éléments de plan de travail qui se rejoignent dans le coin d’un mur sans avoir à faire de découpes supplémentaires.

Plan de travail d'angle

Le plan de travail “snack” ou “console”

Il permet d’accroître la superficie de la zone de travail en ajoutant un espace surélevé qui peut servir de support d’appoint pour la préparation des repas comme d’espace de “snack” ou tout simplement de lieu de convivialité pour discuter. Cette console s’insère bien souvent dans une cuisine ouverte à l’américaine et peut même être ajoutée par la suite de façon indépendante. 

Plan de travail snack ou console

Les caractéristiques techniques du plan de travail

Le choix d’un plan de travail devra se faire en tenant compte des assez nombreuses particularités de cet équipement.

La hauteur

Les plans de travail sont généralement compris entre 85 et 95 cms. Leur hauteur a tendance à s’accroître avec le temps. Choisissez un plan de travail en rapport avec votre taille et la taille des membres de votre famille pour une utilisation optimale. 

L’épaisseur

Traditionnellement, le plan de travail est assez épais (entre 36 et 42 mms) comme une garantie de robustesse. L’épaisseur du plan de travail tend toutefois à diminuer dans les cuisines modernes, des gammes de moins 2 cms existant désormais sans que cela n’affecte pour autant sa solidité et son entretien. L’épaisseur devra aussi tenir compte du type de plaques de cuisson que vous prévoyez d’installer (classique, induction, vitrocéramique).

La profondeur

De taille standard de 60 cms, optez, si votre espace le permet pour une profondeur de 70 cms voire de 75 cms pour vous garantir un espace de travail confortable, de la place suffisante pour les rangements ainsi que pour les passages des tuyaux d’évacuation d’eau de l’évier et du lave-vaisselle.

La longueur

Elle est très variable allant généralement de 1,80 mètre à 3,15 mètres. Là encore, le sur-mesure est tout à fait possible et dépendra des dimensions et de la configuration de votre pièce.

Les bordures

Les bordures du plan de travail peuvent être droites (rectilignes), arrondies ou chanfreinées (en forme de biseau). Les bords ronds sont plutôt réservés à un cuisine traditionnelle alors que les bords droits et chanfreinés s’insèrent mieux dans une cuisine moderne, sobre et uniformisée. A noter toutefois que les bords droits sont plus sensibles aux chocs et peuvent ainsi s’effriter plus facilement.

Les matériaux du plan de travail

De multiples matériaux et finitions sont disponibles pour votre plan de travail. Voici les principaux pour vous permettre de faire votre choix : 

Le plan de travail stratifié

Reconstitué à partir de particules de bois, c’est le plus utilisé pour les rénovations de cuisine. Économique, facile d’entretien (hydrofuge), résistant à la chaleur et à l’usure, il constitue le parfait matériau pour la plupart des nouvelles installations de cuisine. Relativement léger et facilement malléable à la découpe pour accueillir évier et plaques de cuisson, il est de plus possible d’y apposer différents revêtements (bois, marbre, béton, pierre) ou différentes finitions. Il est ainsi aisé de les accorder avec les meubles de cuisine ou avec l’aspect du sol et des murs.

Plan de travail stratifié

Son seul inconvénient réside dans la visibilité des joints pour l’assemblage des différentes parties.

Le mélaminé, très utilisé également est un cousin proche du stratifié. Leur seule variante réside dans la couche de résine apposée pour la finition qui rend le mélaminé certes plus propice aux variantes de teintes mais également plus sujet aux rayures, aux déformations suite à un impact ou encore aux infiltrations d’eau provoquant des cloques.

Le plan de travail en inox

Matériau hygiénique par excellence, son point fort réside incontestablement dans sa facilité d’entretien et de nettoyage. Avec son aspect moderne et “clean”, il donne à votre cuisine un aspect professionnel comme une véritable cuisine de grand chef. Il résiste à la chaleur car c’est un métal froid (trop froid diront même certains !). Il est en revanche beaucoup plus soumis aux rayures et marque davantage que les autres plans de travail. L’inox n’est pas le seul métal pouvant être utilisé puisqu’il existe aussi des plans de travail en aluminium ou en acier.

Le plan de travail en bois

Plus authentique et traditionnel il confère un certain cachet à votre cuisine. Il est en revanche bien plus difficile à entretenir nécessitant un entretien régulier avec des huiles végétales afin de saturer le bois. Il résiste également moins bien à la chaleur et aux éventuelles traces et rayures. Le choix de ce matériau doit donc être fait en toute connaissance de cause.

Plan de travail bois

Le plan de travail en carrelage, céramique ou faïence

Il est utilisé pour donner un effet ancien et rétro dans la cuisine. Bien que le rendu soit original et coloré, ce revêtement est malgré tout assez inadapté pour une cuisine avec les multiples joints qui s’encrassent rapidement. Il existe aujourd’hui néanmoins des bords rectifiés permettant de minimiser la taille des joints et de les rendre moins apparents.

Plan de travail céramique

Le carrelage est souvent utilisé également avec un plan de travail en aggloméré hydrofuge c’est-à-dire un panneau résistant à l’humidité qui permettra de recevoir le support carrelage par-dessus.

Le plan de travail en pierre naturelle

En marbre ou en granit il est très résistant à la chaleur. Durable, élégant et sans risque de rayures, il est en revanche beaucoup plus cher que les autres revêtements (jusqu’à 10 fois plus cher qu’un stratifié). Il peut être de plus sujet aux tâches ou aux déformations suite à des chocs à l’inverse du quartz (mélange de pierre et de résine) qui constitue une bonne alternative si vous souhaitez vraiment un matériau haut de gamme et résistant grâce à sa teneur en polyester.

Plan de travail pierre naturelle

Le plan de travail en résine de synthèse

Ces matériaux en composite imitent la pierre naturelle comme le granit, le marbre ou le grès. La plupart des fabricants a déposé sa propre marque avec des composants plus ou moins proches principalement de la poudre minérale et de la résine acrylique. Les plus connues étant le Corian®, le Staron®, le Silestone® ou le L3S®.

Plus robustes que la pierre naturelle et assez résistants aux rayures, ils sont également très faciles à nettoyer avec une simple éponge. Ils sont généralement assez résistants à la chaleur (jusqu’à 180°) même s’il convient tout de même de vérifier la composition avant d’y poser des plats chauds ou des casseroles bouillantes. C’est donc une très bonne alternative pour les personnes souhaitant un aspect pierre naturelle sans avoir à en supporter les inconvénients.

Plan de travail résine synthétique

Le plan de travail en verre

Souvent le complément idéal d’une crédence moderne, le plan de travail en verre est une valeur sûre dans le temps. Brillant et élégant dans une cuisine contemporaine, il est totalement imperméable aux taches, ne subit pas l’usure et se nettoie très facilement. Il est cependant risqué de faire le choix du verre qui bien sûr ne résiste pas aux chocs et peut se rayer très facilement. A éviter donc si vous avez des enfants en bas âge notamment.

Plan de travail verre

La finition du plan de travail

Concernant la finition de votre plan de travail, choisissez là en fonction de la luminosité de votre pièce. Une finition brillante attirera la lumière mais marquera aussi davantage les traces et les marques. Elle sera donc adaptée aux cuisines avec peu de lumière naturelle de l’extérieur. A l’inverse, une finition mate permettra de laisser entrer moins de lumière mais masquera les imperfections. A privilégier donc dans une cuisine déjà lumineuse.

Un compromis existe avec la finition satinée qui vous permet de limiter les risques si vous avez du mal à faire votre choix.

Laisser un commentaire