Isolation extérieure (Isolation des murs)

Isolation extérieure

Fonctionnement, utilité, types d’isolant et budget d’une isolation par l’extérieur

Pour faire face aux aléas climatiques (froid, vent, canicule), différents procédés sont conçus et mis en place pour garantir une isolation thermique performante à l’intérieur des logements. Parmi ces procédés innovants, on retrouve l’isolation par l’extérieur. Comment fonctionne l’isolation extérieure et quels sont ses avantages ? Quelle est son efficacité ? Quels isolants utiliser ? Tout ce qu’il faut savoir sur l’isolation par l’extérieur.

En quoi consiste l’isolation par l’extérieur (ITE) ?

L’isolation par l’extérieur ou isolation thermique par l’extérieur (ITE) est un procédé qui consiste à isoler les murs extérieurs d’un bâtiment d’une couche d’isolant thermique et à recouvrir le tout d’un des matériaux de parement de façade ou de finition.

La couverture thermique une fois installée permet de réduire les besoins énergétiques du logement par la suppression des ponts thermiques. La performance énergétique s’en trouve alors améliorée.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’isolation par l’extérieur ?

L’isolation extérieure est une technique qui présente de nombreux avantages mais également quelques inconvénients.

Les avantages de l’isolation par l’extérieur

  • La pose d’une isolation extérieure permet de répondre aux critères d’exigence de réglementation thermique et d’anticiper les évolutions futures de la réglementation thermique.
  • Elle optimise l’isolation acoustique de la façade.
  • Elle procure une parfaite étanchéité de l’air.
  • Elle permet de maintenir un confort thermique pendant l’hiver et l’été tout en réduisant l’incidence énergétique.
  • Les travaux de pose peuvent être réalisés sans occasionner de gêne au résident du logement pendant le chantier.
  • L’isolation par l’extérieur préserve la surface habitable du logement
  • De plus, les différents matériaux de finition offrent des possibilités de modification de l’esthétique architecturale des murs extérieurs.

Les inconvénients de l’isolation par l’extérieur

  • La modification de l’esthétique des murs extérieurs
  • L’augmentation du coefficient d’emprise au sol du bâtiment
  • Un faible apport en lumière naturelle dû à l’épaississement des murs
  • La nécessité d’obtenir certaines autorisations auprès de la municipalité ou des architectes des bâtiments de la France pour la réalisation des travaux de finition.
  • Le coût élevé des travaux.

Isolation par l’extérieur : quel isolant choisir ?

Les produits isolants à intégrer à la façade d’un logement sont de diverses natures et offrent des performances énergétiques bien distinctes. C’est en se basant sur les besoins en isolation thermique du logement que l’artisan en charge des travaux va vous orienter vers un type d’isolant. Les isolants sont regroupés en trois grandes familles.

Les isolants synthétiques

Ils sont constitués du polystyrène expansé ou PSE blancs, du polyuréthane, et du polyisocyanurate. Ces isolants sont particulièrement adaptés pour l’isolation des bâtiments localisés dans des régions soumises à de fortes températures.

Les isolants minéraux

Ils sont composés des laines de verre et de roche. Ils sont d’origine naturelle et garantissent un confort thermique et acoustique au logement. Il s’agit par ailleurs d’isolants de premier choix de par leurs propriétés anti-inflammables. La laine de roche apparaît toutefois comme un choix plus judicieux pour une isolation par l’extérieur.

Les isolants naturels

Ils sont essentiellement d’origine animale et végétale. L’usage de ce type d’isolant est adapté pour les propriétaires de logements souhaitant adopter un mode de vie plus respectueux de l’environnement, plus écologique. Bien qu’étant naturels, ils résistent à l’humidité et aux insectes tout en remplissant les exigences de réglementation thermique. Parmi les isolants naturels, la laine et la fibre de bois permettent de réaliser des économies sur le long terme. Le liège a pour sa part d’excellentes propriétés d’isolation acoustique. Le chanvre et la ouate de cellulose sont enfin d’excellents régulateurs hygrométriques aux propriétés antibactériennes.

Quel budget pour une isolation par l’extérieur ?

Le budget alloué pour des travaux d’isolation par l’extérieur dépend de plusieurs facteurs notamment la surface à isoler, la performance thermique et acoustique de l’isolant ou encore l’épaisseur d’isolant à intégrer. Par ailleurs, la situation géographique et l’accessibilité au logement peuvent influencer les coûts des travaux. En fonction de tous ces critères, il vous faudra débourser entre 2000 € et 8000 € pour une isolation par l’extérieur. Pour un devis personnalisé, soumettez votre projet à plusieurs artisans afin d’évaluer la réelle incidence financière des travaux.

Crédit photo : Mopsi001, CC BY-SA 3.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0, via Wikimedia Commons

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !