Tableau électrique et disjoncteur

Tableau électrique et disjoncteur

Installation, maintenance, utilisation et prix d’un tableau électrique et d’un disjoncteur

Le tableau électrique est un coffret qui comporte des rails métalliques sur lesquels sont installés des dispositifs de réparation et de protection. Il contient aussi des conducteurs, connecteurs horizontaux, verticaux et des disjoncteurs divisionnaires. Son système de fixation par rail permet de décaler les disjoncteurs et interrupteurs en vue d’une installation de nouveaux équipements.

Comment installer un tableau électrique et un disjoncteur dans une maison ?

Avant de mettre en place un tableau électrique, il est important de réaliser au préalable le plan architectural de l’habitation. Cela revient à répertorier tous les éléments électriques et les classer en groupes puis déterminer les protections différentielles.

Le tableau électrique

La taille et le plan du tableau électrique doivent être déterminés avant toute installation. Le tableau électrique étant un centre névralgique du réseau, son installation doit être minutieusement préparée et réalisée avec soin. Il faut dans un premier temps choisir un emplacement pertinent et sécurisé puis préparer tous les appareillages modulaires qui viendront composer l’outil.

Placé sur la gaine technique du logement, le tableau électrique doit comporter des dispositifs de protection classés rangée par rangée. Pour le raccordement, il faut commencer par les terres avant de connecter un à un les appareillages du tableau dans les bornes dédiées. Connectez ensuite les peignes d’alimentation puis finissez en identifiant chaque circuit avec un pictogramme situé sur les disjoncteurs.

Le disjoncteur

Chaque circuit électrique du logement doit être protégé par un disjoncteur installé dans le cadre d’une rénovation ou d’un remplacement de coupe-circuits. Pour l’installation de ce dernier, certains outils s’avèrent essentiels comme le peigne d’alimentation, le tournevis et la pince coupante.

L’installateur doit d’abord couper l’alimentation, repérer la rangée idéale, retirer le capot de tableau électrique puis clipser le disjoncteur. Il doit ensuite placer le peigne d’alimentation, connecter les fils électriques et finaliser l’installation en relançant le capot après retrait de l’obturateur.

Comment réussir l’installation d’un tableau électrique et disjoncteur ?

L’installation d’un tableau électrique et disjoncteur nécessite la prise de certaines précautions essentielles.

Quels sont les spécificités et points d’attention pour l’installation du compteur électrique ?

Un tableau de protection se place entre l’arrivée de courant et le lieu de départ des différentes lignes électriques d’une résidence. Aujourd’hui, la plupart des tableaux électriques possèdent déjà les différents éléments de connexion pour le raccordement. Ces derniers étant mobiles et clipsables, ils facilitent le montage.

Normes électriques pour l’installation d’un tableau électrique et disjoncteur

En matière de règlementations, il est à noter que la mise en place du tableau électrique est soumise à la norme NFC 15-100. Cette dernière exige que l’armoire électrique soit posée dans un emplacement interne du bâtiment et que la gaine technique du logement se trouve à proximité d’une entrée.

Que faut-il savoir d’autre sur le tableau électrique et le disjoncteur ?

Placé le plus souvent à proximité du compteur, le tableau électrique est un dispositif qui partage le courant dans chaque circuit de l’installation.

Maintenance d’un tableau électrique et disjoncteur

Pour assurer la maintenance de son installation électrique et éviter l’obsolescence des équipements, il est recommandé de faire la veille technologique. Il est également recommandé de planifier le remplacement progressif des composants obsolètes et de constituer un stock de pièces de rechange. Enfin, il est conseillé de moderniser ses équipements électriques et si possible de souscrire à un contrat de maintenance.

Combien coûte l’installation d’un tableau électrique et disjoncteur ?

Pour acquérir et installer un tableau électrique, il faut prévoir entre 800 et 1500 euros. Le budget dépend de la superficie du logement et du type de projet (installation neuve ou rénovation).

FAQ :

Quels sont les éléments constitutifs du tableau électrique ?

Un tableau électrique est un centre de distribution qui répartit l’alimentation du courant dans une maison. Il est essentiellement composé du disjoncteur électrique différentiel, du disjoncteur électrique général, de l’interrupteur différentiel, du délesteur électrique, du parafoudre et du contacteur heures creuses.

Comment sont disposés les disjoncteurs sur le tableau électrique ?

Pour sécuriser son réseau électrique domestique, il est conseillé d’installer sur chaque rangée du boîtier un disjoncteur différentiel. Les disjoncteurs divisionnaires et modules complémentaires doivent être installés à la suite.

Les derniers articles :

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !