Prises, interrupteurs et branchements

Prises murales

Prises, interrupteurs et branchements – Types, fonctionnalités, prix

Lors d’une construction ou d’une rénovation et après avoir raccordé votre logement au réseau électrique, il vous faudra installer des interrupteurs et des prises électriques dans votre domicile. Une tâche qui ne doit pas être prise à la légère. Diverses précautions doivent être prises pour garantir la sécurité et le confort des habitants de la maison en toute circonstance. Découvrez tout ce qu’il faut savoir à propos des branchements, interrupteurs et prises électriques dont une résidence a besoin pour être habitable.

Quels sont les différents types de prises disponibles en France ?

Prise électrique murale bleue

En matière de prises électriques murales, vous en retrouverez 3 principaux types dans l’hexagone. Il s’agit des prises type C, type E et type F.

La prise électrique de type C

Cette prise électrique représente le standard européen. Elle est installée sans prise de terre et dispose de deux broches. Dans cette catégorie, vous trouverez les types CEE 7/16 (réservé aux appareils de puissance faible) et CEE 7/17 (réservé aux appareils de puissance élevée).

Les prises électriques de type E et F

Les prises électriques type E et F constituent le standard européen. Elles sont dotées d’une prise de terre de 2 broches. Il est également possible d’y ajouter un clapet.

En général, vous devrez débourser 2 à 3 euros pour une prise électrique. Il est envisageable d’en acheter par lots de 5 ou 6 pour 20 à 50 euros.

Quels interrupteurs peut-on installer chez soi ?

Interrupteur mural rouge

Il existe 6 différents types d’interrupteurs parmi lesquels vous pouvez faire un choix, lors de l’installation de l’éclairage intérieur et extérieur dans votre logement.

L’interrupteur simple allumage

Cet interrupteur permet d’établir (en position fermée) ou de couper (en position ouverte) le courant dans un seul récepteur. Vous pourrez obtenir un interrupteur simple allumage en investissant entre 2 et 15 euros.

L’interrupteur double allumage

Ce type d’interrupteur a le même mode de fonctionnement qu’un interrupteur simple allumage. Seulement, il a pour but de commander deux différents récepteurs. Pour son acquisition, il faudra prévoir entre 3 et 12 euros.

L’interrupteur automatique

L’interrupteur automatique regroupe en réalité la fonction d’un interrupteur simple allumage et celle d’un détecteur de mouvements. Souvent installé dans les sous-sols et caves, il permet d’allumer une lampe dès qu’une personne passe. Il faudra également le coupler à une minuterie. Cet interrupteur est accessible entre 9 et 17 euros.

L’interrupteur temporisé ou minuterie

L’interrupteur temporisé joue le même rôle qu’un interrupteur simple allumage, à la seule différence qu’il permet de choisir la période durant laquelle le récepteur sera alimenté. La minuterie s’active grâce aux boutons poussoirs. Elle est disposée dans une armoire déportée tandis que les boutons sont placés sur le lieu à éclairer. Le prix de ce système de commande varie entre 12 et 16 euros.

L’interrupteur va-et-vient

Un interrupteur va-et-vient peut fonctionner comme une commande à double ou simple allumage. Ce type d’interrupteur permet de couper et d’établir le courant dans un luminaire, peu importe la position initiale des autres interrupteurs. Ce dispositif coûte entre 3 et 17 euros.

L’interrupteur à accès sécurisé

La particularité de cet interrupteur est qu’il est accessible uniquement lorsque le mécanisme est déverrouillé avec la clé appropriée. Derrière cette protection peut se cacher un interrupteur simple ou double allumage. Pour l’obtenir, il faudra dépenser entre 20 et 111 euros.

Quels sont les types de branchements du domicile au réseau public ?

Branchements, raccordements et connexion au réseau électrique

Au total, il existe 3 types différents de branchements à savoir le raccordement souterrain, aéro-souterrain et aérien.

Le branchement souterrain

Le raccordement souterrain est un branchement effectué sans l’usage de poteaux électriques. Il s’agit du type de branchement le plus employé aujourd’hui.

Le branchement aérosouterrain

Le branchement aéro-souterrain implique dans un premier temps un raccordement aérien effectué jusqu’au niveau du coffret extérieur. Ce dernier est souvent installé à la limite de la propriété. Dans un second temps, le câblage sera enterré jusqu’au niveau du disjoncteur.

Le branchement aérien

Le raccordement aérien est effectué grâce à un câble installé en hauteur et il sera drainé jusqu’au domicile à alimenter. Ce type de branchement peu esthétique est en train de disparaître progressivement.

FAQ

· Quelles sont les différentes manières d’installer une prise électrique ?

Il est possible d’installer vos prises en saillie ou d’opter pour des prises encastrées. Cette dernière méthode se révèle beaucoup plus discrète.

· À quelle hauteur faut-il installer une prise électrique ?

Pour des prises électriques de 16 A à 20 A, il est recommandé de les placer au moins à 5 cm au-dessus de votre plancher. En ce qui concerne les prises de 32 A, la hauteur idéale est d’au moins 12 cms. Quel que soit le type de prise, la hauteur maximale est de 1,30 m.

Les derniers articles

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !