Adoucisseurs d’eau : quel impact sur l’environnement ?

6 min de lecture

Les adoucisseurs d’eau sont-ils nocifs pour l’environnement ?

Adoucisseurs d'eau

La plupart du temps, l’eau courante distribuée au sein des foyers est très calcaire. Lorsque cette dernière est utilisée et consommée sur le long terme, elle peut avoir des répercussions négatives sur la santé des usagers. C’est pour cette raison que de plus en plus de foyers se tournent vers l’installation d’adoucisseurs d’eau. S’ils permettent d’obtenir une eau plus saine, quels sont les effets de ce genre de dispositifs sur l’environnement ? Par ailleurs, les adoucisseurs d’eau sont-ils réellement tous efficaces ? Attardons-nous sur ce système adopté par de plus en plus de ménages.

Un adoucisseur d’eau, qu’est-ce que c’est ?

L’objectif de l’adoucisseur d’eau est de retirer les sels de calcium et de magnésium présents dans cette dernière afin qu’elle ne soit plus calcaire. Ce procédé permet de la rendre plus apte à la consommation et de prévenir les dépôts de tartre ainsi que la corrosion des équipements ménagers (tuyauterie, machine, canalisation, etc.). 

Pour y parvenir, le système d’adoucisseur d’eau sera équipé d’une résine échangeuse d’ions et d’un bac à sel. Lorsque l’eau passera sur la résine, le calcium et le magnésium qui y sont présents viendront s’y poser. Bien entendu, cette résine a une limite. Une fois qu’elle sera saturée, elle ne sera plus en mesure d’effectuer son travail. Il faudra alors purifier l’installation avec de l’eau afin de la débarrasser de tous les résidus. 

Avantages et inconvénients de l’utilisation d’un adoucisseur d’eau

Si les adoucisseurs d’eau sont présents dans autant de foyers, c’est surtout grâce à leurs avantages. En effet, nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à investir malgré les prix très élevés de ce genre de dispositifs (plus de 3000 euros pour un équipement efficace et de qualité). Toutefois, comme n’importe quel système, il connaît également des limites.

Quels sont les avantages d’un adoucisseur d’eau ?       

Entre autres choses, l’utilisation d’un adoucisseur d’eau permet :

  • D’obtenir une eau plus saine et dépourvue de résidus, de tartre et de calcaire.
  • De disposer d’appareils ménagers (machine à laver, lave-vaisselle, pommeau de douche, etc.) qui durent plus longtemps en l’absence de dépôts dans les tuyaux et dans les canalisations tout en réduisant les risques de corrosion.
  • D’obtenir une eau riche en sels minéraux en dépit du retrait des résidus calcaires.
  • De réduire les dépenses liées aux produits utilisés par les équipements ménagers (détergent, lessive en poudre, liquide vaisselle, savon de bain, gel de douche, etc.). En effet, la présence de calcaire dans l’eau altérerait l’efficacité de ces derniers de 50 %.
  • D’éliminer les dépenses liées à l’élimination du calcaire sur les appareils et la plomberie, ce qui permet d’économiser des dizaines d’euros par mois.

Quels sont les inconvénients d’un adoucisseur d’eau ?

L’utilisation des adoucisseurs d’eau présente également certaines contraintes, dont notamment :

  • Une hausse de la consommation d’eau en raison de l’utilisation de ressources supplémentaires pour assainir la résine saturée. Cependant, cette dernière n’est pas encore considérée comme excessive étant donné qu’elle ne représente que 4 % de la consommation annuelle.
  • Une contamination de l’environnement au chlorure de sodium, un argument qui est d’ailleurs fortement contesté par les fabricants d’adoucisseurs. En effet, ces derniers soutiennent que les sels qui sont retirés de l’eau et déversés dans les égouts sont des éléments naturels, et donc non nocifs. De plus, ils ne sont rejetés qu’en petite quantité et représentent à peine 1 % du volume des eaux usées. 
  • Un entretien régulier du dispositif d’adoucisseur d’eau qui comprend, entre autres choses, la vérification du niveau de sel, le changement de la cartouche du pré-filtre et même la purge de la résine. D’ailleurs, ce besoin constant de sel est très critiqué par les personnes qui sont opposées à ce système d’assainissement d’eau en raison de ses conséquences environnementales. 

Quelles sont les alternatives des adoucisseurs d’eau fonctionnant avec du sel ?

Afin de limiter les impacts environnementaux des adoucisseurs d’eau, de nouveaux modèles considérés comme écologiques ont vu le jour. Au même titre que les installations standards, ces derniers sont anti-tartre et anti-calcaire. Toutefois, ils sont dépourvus de substances chimiques, notamment les consommables, les additifs et le sel. De plus, au lieu d’éliminer les ions présents dans l’eau, ils se contentent de modifier leurs liaisons physiques et chimiques. 

En d’autres termes, ces nouveaux procédés (électrostatisme, électromagnétisme, induction, etc.) permettent de réduire le taux de calcaire présent dans l’eau sans avoir à modifier sa composition minérale. Comme ils ne consomment pas de ressources (absence de rinçage et parfois même d’utilisation de l’énergie électrique), ces adoucisseurs écologiques sont respectueux de l’environnement. 

L’adoucisseur d’eau au CO2

L’adoucisseur au CO2 ne permet pas de retirer le calcaire présent dans l’eau. Étant donné qu’il est injecté dans le robinet, il permet uniquement d’éliminer les éventuels résidus qui se seraient fixés aux parois. Une fois consommée, l’eau pourrait alors avoir un goût assez désagréable. 

L’adoucisseur d’eau sans électricité

Ce procédé permet d’éliminer le calcaire présent dans l’eau grâce à un système d’engrenage et à la pression de l’eau. Une fois qu’elle passera dans le réservoir, l’eau sera alors débarrassée du calcium et du magnésium qu’elle contient, ce qui contribuera à protéger les appareils ménagers. 

L’adoucisseur d’eau par électrolyse

Ce procédé permet de transformer le calcaire présent dans l’eau en argonite par l’intermédiaire de l’électrolyse galvanique. Ainsi, celui-ci ne se fixera pas aux parois de la plomberie et des équipements ménagers. Pour cela, il suffit de déposer un filtre à tamis au niveau de l’arrivée d’eau qui contribuera alors à transformer les micro-molécules de calcaire en macro-molécules sans avoir à altérer sa composition minérale. 

L’anti-tartre magnétique

Ce procédé consiste en la cristallisation du calcaire présent dans l’eau en posant des aimants dans les canalisations. Celui-ci ne pourra alors plus se fixer aux différentes parois étant donné qu’il restera suspendu. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un dispositif d’adoucisseur d’eau en soi, ce système est autonome et particulièrement facile à mettre en place. Toutefois, son efficacité peut être remise en question lorsque l’eau est trop dure. 

Les adoucisseurs d’eau peuvent également être associés aux purificateurs d’eau et aux filtres. L’un contribue à assainir l’eau destinée à la consommation tandis que l’autre permet de retenir les gros déchets qui y sont présents. 

Laisser un commentaire