Créer une mezzanine dans une maison7 min de lecture

Accueil > Aménagement > Créer une mezzanine dans une maison
Créer une mezzanine dans une maison.

Créer une mezzanine constitue un excellent moyen pour vous procurer un peu plus de surface libre au sol. Grâce à elle, vous agrandissez votre espace en obtenant une pièce complémentaire mais située en altitude. Quels sont les avantages et les inconvénients liés à la création d’une mezzanine ? Quelles sont les conditions de sa création ? À quel endroit installer une mezzanine dans votre logement ? Voici plus de détails dans les lignes qui suivent.

Créer une mezzanine dans une maison : les avantages

Créer une mezzanine procure plusieurs avantages.

Un gain d’espace

En premier lieu, lorsque vous envisagez la mise en place d’une mezzanine, l’idée est d’obtenir un gain d’espace et la création d’une nouvelle pièce sans avoir à effectuer des travaux de surélévation ou d’extension. En un second lieu, dans la structure de votre habitat, la mezzanine vient comme une bonne alternative pour baisser un volume trop élevé ou une hauteur sous plafond trop importante et peut ainsi mettre un terme à l’impression de vide ressentie dans votre pièce.

Quels usages possibles ?

Que ce soit pour une nouvelle chambre, un bureau, un dressing ou pour avoir un lieu de vie supplémentaire, une mezzanine peut être exploitée à plusieurs titres. Elle peut servir également de suite parentale, de salle de jeux pour les enfants ou bien de salle TV. Elle permet aussi la création d’étages intermédiaires et va augmenter d’autant votre surface habitable notamment avec les lits mezzanines.

C’est indéniablement un petit bonus d’espace qui pourra faire votre bonheur et marquer la différence au moment d’une éventuelle mise en location ou d’une vente. Se lancer dans la création d’une mezzanine peut rapidement devenir un bon investissement surtout pour ceux qui résident dans une localité où les logements coûtent cher.

Quelles conditions pour pouvoir créer une mezzanine ?

Les travaux de création d’une mezzanine doivent la plupart du temps faire l’objet d’une demande d’autorisation. En effet, si la construction de cette dernière doit occuper une surface supérieure à 40 m², vous devez nécessairement vous procurer un permis de construire. C’est également le cas si à la fin de la construction, l’espace total habitable de votre bâtiment doit excéder les 150 m² et que l’aire exploitable de la mezzanine dépasse les 20 m². Quoi qu’il en soit, dans l’un ou l’autre de ces cas, la réglementation impose le recours à un professionnel architecte pour vous accompagner dans la mise en œuvre des travaux.

De plus, en ce qui concerne la création de mezzanines dont les superficies sont situées entre 5 et 40 m², vous n’avez pas à faire la demande d’un permis de construire. Il vous suffira de vous rendre dans la mairie de votre commune afin de procéder à la déclaration des travaux.

Hauteur sous plafond

Afin que votre mezzanine puisse avoir une surface considérée comme habitable, la règlementation impose que la hauteur sous le plafond soit d’au moins 4 mètres. Cela permet de garantir une fluidité dans tous les déplacements. En effet, lorsque les travaux auront abouti, l’espace situé au-dessus de la mezzanine doit avoir une hauteur de 1,80 m au minimum et celui localisé en dessous, 2,20 m au moins. Dans le premier cas, cette injonction permet de donner plus de valeur à votre bâtiment au moment de sa vente et dans le second, il permet d’assurer le confort dans l’habitation et évite la sensation de tassement dans le logement.

Présence ou création d’un escalier

La création d’une mezzanine doit également être prévue en fonction de son accessibilité. Plusieurs solutions existent pour accéder à votre mezzanine. Elles dépendront alors de vos envies, de votre budget et de la quantité d’espace dont vous disposez. Quoi qu’il en soit, vous pouvez choisir par exemple entre un escalier droit ou un escalier en hélice.

Il faut noter que le premier est légèrement moins encombrant par rapport au deuxième. De plus, avec un escalier hélicoïdal vous pourriez avoir quelques difficultés à faire monter certains équipements comme le lit par exemple.

Il existe également des marches à quart tournant qui représentent une combinaison intelligente de ces deux derniers. Elles sont parfaites pour les chambres ne disposant pas d’un grand espace. Notez également que le choix des escaliers doit être effectué de sorte que leur largeur puisse dépasser les 600 mms.

Comment sécuriser votre mezzanine ?

Afin de garantir votre sécurité et surtout celles de vos enfants, vous devez penser à rendre votre mezzanine plus sûre. Pour ce faire, il est important de mettre en place une banquette de sûreté. Cette dernière doit avoir une taille minimale de 1 mètre. L’espace séparant ses barreaux ne doit pas dépasser non plus les 110 mm de large.

Si les enfants ont à beaucoup utiliser cet espace, vous devez alors être encore plus exigeant sur les dimensions évoquées ci-dessus. Autrement dit, il va falloir diminuer la largeur entre les barreaux de la banquette et augmenter la hauteur de cette dernière. Aussi, faudrait-il préciser que l’ajout supplémentaire de marches antidérapantes réduira considérablement les risques de glissades.

À quel endroit de la maison créer une mezzanine ?

Une mezzanine peut être créée dans toutes les pièces de votre maison ou de votre appartement. Le plus important est la prise en compte des différentes mesures réglementaires à savoir : une hauteur de plafond de 4 m au moins, soit 2,2 m au minimum sous la mezzanine et 1,8 m au-dessus. Elle peut également être installée dans un coin de pièce, ou bien sur son pourtour en considérant la profondeur puisqu’elle représente un facteur clé pour la libre circulation.

Ainsi, dans une maison, vous pouvez avoir par exemple :

  • Une mezzanine en remplacement de combles perdus ;
  • Un lit en mezzanine ;
  • Une mezzanine suspendue et ancrée dans un mur du logement ;
  • Une mezzanine sur pied, fixé sur le plancher.

Créer une mezzanine : quels inconvénients ?

La création d’une mezzanine n’a pas que des avantages, elle a aussi certains inconvénients. En effet, il existe des modèles qui occupent beaucoup d’espace, par rapport au rez-de-chaussée ou à la pièce dans laquelle la mezzanine est installée. C’est le cas des mezzanines sur poteaux ou sur rayonnages.

Enfin, le fait d’installer une mezzanine entraine une augmentation de la chaleur dans votre chambre et une baisse de son aération. La conséquence directe est une augmentation du prix de vos factures de chauffage. La création d’une mezzanine implique aussi de repenser complètement le plan d’aménagement de l’espace situé au sol et destiné à l’abriter.

Laisser un commentaire