Receveur de douche

Receveur de douche

Types, installation, erreurs à éviter et prix d’un receveur de douche

Le receveur de douche est un élément indispensable d’une salle de bains. En effet, il a pour mission d’évacuer les eaux usées dans les canalisations afin que celle-ci ne s’accumule pas dans la pièce. Toutefois, pour être efficace, un receveur de douche devra aussi être installé correctement, ce qui implique le respect de certains paramètres ainsi que d’une procédure bien précise. Bien que ce genre de travaux soit généralement réalisé par des professionnels, il est tout de même préférable de disposer de quelques notions essentielles afin de pouvoir superviser le chantier pour une rénovation de sa salle de bain

Installation d’un receveur de douche : ce qu’il faut savoir

Lorsqu’on procède à l’aménagement ou à la rénovation d’une salle de bain, le receveur de douche revêt une importance capitale qui ne doit pas être négligée. Cette petite installation a en effet pour rôle de garantir la salubrité de toute la pièce. Un équipement défectueux ou mal placé peut perturber le processus d’évacuation d’eau et, ainsi, favoriser les dépôts de moisissure et les mauvaises odeurs. 

Par conséquent, afin de bénéficier d’une installation efficace et performante, il faudra considérer :

  • Une pente d’écoulement suffisamment inclinée
  • L’étanchéité du receveur et de ses points de contact avec les autres parois
  • L’égalité de tous les pieds du receveur avant de le fixer au sol
  • Les éléments d’évacuation de la douche tels que la bonde ou le tuyau d’évacuation
  • Le positionnement final du receveur au moment de finaliser son installation 

Même si elle semble relativement simple, la pose d’un receveur nécessite l’utilisation d’équipements et matériaux particuliers ainsi qu’un certain savoir-faire. Pour obtenir un bon résultat, il est donc préférable de se tourner vers un professionnel. 

Quels sont les différents types de receveurs de douche ?

À ce jour, on distingue 5 types de receveur selon leur méthode d’installation, à savoir :

  • Le receveur de douche à poser 
  • Le receveur de douche à carreler 
  • Le receveur de douche à encastrer 
  • Le receveur de douche surélevé 
  • Le receveur de douche ultra-plat

Il est également possible de choisir le matériau qui sera utilisé (céramique, résine, teck, etc.) ainsi que sa forme (carré, rectangulaire, quart de cercle, etc.). 

Quelles sont les erreurs à éviter lorsqu’on pose un receveur de douche ?

Installer un tel équipement implique également la prise en compte de différentes contraintes techniques et matérielles. En effet, cette tâche complexe peut être à l’origine d’erreurs aux conséquences parfois importantes pour l’ensemble de la salle de bains dont notamment :

  • La négligence des contraintes du système d’évacuation
  • L’utilisation d’un carrelage qui ne soit pas antidérapant
  • L’utilisation d’un matériel inadapté ou difficile à entretenir
  • L’omission des conditions d’étanchéité
  • L’absence d’étude préalable du sol où sera posé le receveur

Enfin, il est totalement déconseillé de poser sa douche à l’italienne soi-même. Pour cause, cette dernière nécessite beaucoup de précision et de minutie notamment concernant le nivellement du sol, la pose du syphon ou l’évacuation des eaux et implique la plupart du temps l’intervention d’un professionnel qualifié. 

Quel est le prix d’un receveur de douche ?

Le coût d’un receveur de douche varie selon le modèle choisi et le matériel utilisé. Il en est de même pour la pose de ce dernier où il faudra, en plus de ses paramètres, considérer l’état du chantier ainsi que la zone d’intervention (ville ou campagne). Il faudra compter en moyenne entre 40 et 1000 euros pour le receveur de douche et entre 100 et 350 euros pour sa pose. 

En fonction du type de receveur choisi, les prix diffèrent également et seront généralement les suivants :

  • Receveur à poser : entre 60 et 1000 euros
  • Receveur à encastrer : entre 100 et 1000 euros
  • Receveur à carreler : entre 150 et 600 euros
  • Receveur surélevé : entre 70 et 800 euros

Dans le cas des matériaux, les prix varient entre 40 et 600 euros selon le matériau choisi (céramique, résine, teck etc.).

Ce qu’il faut retenir :

En plus d’être peu hygiénique, un receveur de douche dont l’évacuation d’eau est défectueuse peut également être potentiellement dangereux. Pour cause, la présence du liquide accroît les risques d’accidents et de glissades, d’où l’importance d’une installation en bonne et due forme respectant les normes en vigueur.

FAQ

Quel est le meilleur matériau à utiliser pour un receveur de douche ?

Actuellement, le matériau à privilégier pour son receveur de douche est la céramique. Pour cause, cette matière est très facile à entretenir. De plus, elle dispose d’une longue durée de vie ainsi que d’une grande résistance aux chocs. 

Quelles sont les marques à privilégier pour son receveur de douche ?

Que ce soit du côté des professionnels ou des usagers, beaucoup s’accordent à dire que les meilleures marques de receveur du marché sont Kinedo, Villeroy et Boch et Jacob Delafon grâce notamment au design de leurs produits ainsi qu’à leur robustesse.

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !