Douche à l’italienne

Douche à l'italienne

Caractéristiques, installation et prix d’une douche à l’italienne

La douche à l’italienne est un vestige de l’ancien Empire romain. Alliant à la fois beauté et praticité, elle s’est imposée comme une véritable tendance dans les salles de bain modernes. En effet, la douche à l’italienne connaît un franc succès et sa présence est considérée comme une plus-value importante dans un logement. Toutefois, la mise en place de cet équipement nécessite un certain savoir-faire de par ses spécificités, d’où l’importance de consulter un professionnel.

Une douche à l’italienne, qu’est-ce que c’est ?

La douche à l’italienne est différente des douches conventionnelles par le fait qu’elle ne possède ni marche ni bac et s’intègre parfaitement au sol. Du temps de la Rome antique, elle était également très spacieuse et permettait de profiter pleinement de sa toilette. De plus, ce genre de douche est parfaitement adapté aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite grâce à l’absence de bosse. 

Pourtant, à cause de la taille assez restreinte de certaines salle de bain, la douche à l’italienne a connu de nombreuses innovations afin de s’adapter aux dimensions de pièces modernes parfois exigues. 

Quelles sont les conditions nécessaires pour l’installation d’une douche à l’italienne ?

L’une des principales contraintes de la douche à l’italienne se trouve au niveau de son receveur étant donné que l’évacuation doit être intégrée au sol de sa salle de bain. Ainsi, sa mise en place nécessite de pouvoir encastrer le siphon dans le sol en plus de disposer d’une pente suffisante pour la tuyauterie. De plus, la bonde ce genre de douche devra faire au moins 90 mms de diamètre et s’accompagner d’une canalisation de 50 mms pour garantir l’évacuation des eaux usées

À cet effet, il existe deux méthodes pour mettre en place l’évacuation de sa douche à l’italienne, à savoir :

  • Par l’intermédiaire du siphon au sol qui sera placé au centre de la douche
  • Par l’intermédiaire de la canivelle, aussi appelée caniveau de douche, qui évacuera l’eau de façon latérale

Quels sont les différents types de matériaux pour une douche à l’italienne ?

En général, les parois d’une douche à l’italienne sont entièrement en carrelage. C’est aussi le cas du receveur de douche afin de donner une certaine uniformité à la salle de bain. Toutefois, il est aussi possible d’opter pour un autre matériau pour son receveur. Ainsi, on retrouve les receveurs :

  • En pierre
  • En résine
  • En grès
  • En acrylique
  • En mousse de polystyrène renforcée ou en polyuréthane dans le cas du carrelage

Il existe également deux manières d’installer son receveur de douche : en le posant (dans le cas d’une rénovation) ou en l’encastrant (dans le cas d’une construction). 

Quelles sont les erreurs à éviter lors de l’installation d’une douche à l’italienne ?

Avant tout, la première chose à ne pas faire est d’aménager sa douche à l’italienne soi-même. Pour cause, c’est une installation assez délicate qui nécessite l’intervention d’un professionnel afin d’étudier la faisabilité. En effet, toutes les salles de bain ne peuvent pas accueillir une douche à l’italienne. 

Il faudra ensuite s’assurer de l’étanchéité de sa douche ainsi que de l’efficacité du système d’évacuation. Si elle n’est pas imperméabilisée correctement, les eaux usées de la douche risquent de détériorer la structure du reste du logement. Enfin, étant donné que c’est une douche de plain-pied, il faudra également faire attention à la sécurité et éviter les matériaux glissants pour le receveur. 

Quel budget pour une douche à l’italienne ?

Contrairement aux douches ordinaires, les coûts d’installation d’une douche à l’italienne peuvent être légèrement élevés. En outre, il faudra compter :

  • Entre 600 et 1000 euros pour une douche en entrée de gamme
  • Au moins 1000 euros pour une douche en milieu de gamme
  • Plus de 3000 euros pour une douche haut de gamme

En plus des coûts des différents matériaux, il faut également compter la main-d’œuvre. 

FAQ :

Quelle est la taille idéale pour une douche à l’italienne ?

Une douche à l’italienne confortable et agréable aura une surface de 100 cms sur 200 cms. Toutefois, pour les petites salles de bain, il est possible d’envisager des mensurations de 80 cms sur 80 cms au minimum.

Est-il possible d’avoir une douche à l’italienne dans une petite salle de bain ?

Généralement, la douche à l’italienne est réservée aux salles de bains spacieuses. Toutefois, il n’est pas impossible d’avoir une douche à l’italienne dans une petite pièce à condition d’opter pour un receveur de douche extra-plat. 

Ce qu’il faut retenir :

En plus de sa praticité, la douche à l’italienne fait également office d’ornement et donne du cachet à la salle de bain qui l’accueille. Par contre, afin d’en profiter pleinement, il est également important de soigner la mise en place de sa douche afin d’éviter tout problème de sécurité ou d’évacuation. 

Les derniers articles :

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !