La rénovation de meubles13 min de lecture

Accueil > Décoration > La rénovation de meubles

La restauration, le relooking et la rénovation de meubles sont des disciplines de plus en plus courantes. Avec les différents mouvements de protection de l’environnement, elles revêtent désormais un caractère durable et font aujourd’hui figure de véritable geste écologique tout en représentant également un nouveau signe de modernité.

La rénovation de meubles : un concept tendance

Les meubles d’occasion sont très prisés par les amateurs de décoration vintage. Certains meubles sont encore en bon état, quand d’autres doivent être rénovés. Cette initiative anti-gaspillage permet de recycler des meubles anciens pour lutter contre la surconsommation et faire un geste écologique.

Qu’il s’agisse d’un mobilier acheté dans une brocante ou un vieux meuble recouvert de poussière au fond d’un grenier, il est possible de rénover ses vieux meubles soi-même ou de faire appel à un expert. Toutefois, le faire soi-même permet d’économiser et d’ajouter sa touche personnelle. Cette pratique, appelée DIY (Do It Yourself) est d’ailleurs très courante et s’effectue en plusieurs étapes.

Par ailleurs, la rénovation ne s’applique pas qu’aux meubles usés. Il est aussi possible de personnaliser le mobilier de sa maison pour moderniser un peu son espace de vie ou y ajouter une touche d’originalité en détournant leur utilisation. Ce concept reprend la méthode des Ikea Hackers.

Comment procéder à la rénovation de meubles ?

La rénovation de meubles peut prendre différentes formes et nécessite un équipement adéquat pour parvenir aux résultats souhaités.

Les outils nécessaires à la rénovation de meubles

Pour la rénovation d’un meuble en bois, commencez par vous munir des équipements suivants :

  • Une éponge
  • De la lessive
  • Des outils de peinture
  • Une brosse dure pour la teinture
  • Du papier verre
  • Des produits de décapage, de décirage,
  • De la peinture, de la teinture et de la cire ou du vernis
  • De la colle
  • De la pâte à bois
  • Des gants (pour se protéger les mains

Le décapage et le ponçage du meuble

Avant de décaper un meuble, il faut commencer par le décirer pour le remettre à son état brut. S’il est verni ou ciré, il va falloir le poncer avec du papier vert à gros grains ou avec une ponceuse électrique. Si le meuble dispose de tiroirs, il ne faut pas oublier de les poncer aussi. Cela permettra de compenser l’épaisseur supplémentaire créée par la peinture.

Par contre, si le meuble est peint, il faudra le décaper. Pour cela, il suffit de se procurer un décapant universel ou un décapant pour bois. Ensuite, il faut appliquer le produit au pinceau, attendre qu’il agisse, puis retirer les morceaux de peinture avec un grattoir. Un simple coup de chiffon permettra d’éliminer les petits débris.

Remplacement des poignées

Pour parfaire la rénovation d’un meuble et lui offrir une seconde vie, le changement des poignées est une étape importante. Pour commencer, il faut dévisser les anciennes poignées. Il sera ensuite nécessaire de reboucher les trous laissés par les vis avec de la pâte pour bois. Le poncage de la partie rebouchée permettra d’obtenir une surface homogène. Enfin, pour placer la nouvelle poignée, on effectue un trou dans le bois avant d’y visser la nouvelle poignée.

La peinture et l’égrenage du bois

C’est un détail primordial. Quel que soit le type d’application (teinture, peinture ou vernis), deux couches seront nécessaires pour assurer un résultat optimal. En effet, même si le résultat paraît satisfaisant après la première couche, la seconde couche servira surtout à rendre vos meubles plus résistants.

De plus, entre deux couches de peinture, il est préférable d’égrener légèrement le bois à l’aide de papier abrasif à grain fin. Veillez toutefois à ne pas frotter trop fort pour ne pas rayer la peinture ou le vernis.

La décoration du bois

Pour décorer un meuble et lui donner une nouvelle identité, de simples frises ou motifs réalisés avec de la résine époxy pourront être suffisants pour réhabiliter un meuble. Il est également possible de travailler sur des effets avec de la peinture. Pour une teinture ou un vernissage décoratif, il est conseillé de procéder à une application en deux temps afin d’obtenir un effet rendu craquelé.

Astuces Déco :

Pour créer des effets de matières, on peut superposer deux peintures de couleurs différentes en travaillant la dernière dans le frais, c’est-à-dire en réalisant des motifs avec une brosse, un chiffon ou même du papier journal. D’innombrables techniques de patine existent permettant de donner un air rétro à ses meubles. D’ailleurs, des cires et des patines à vieillir sont disponibles auprès des magasins de bricolage pour environ 10 euros.

Pour moderniser un meuble, il est aussi possible d’y poser des mosaïques. C’est assez simple et économique : il suffit de récupérer de vieilles assiettes et de les casser pour créer des motifs en mosaïque.

Rénovation de meubles : comment relooker une commode ancienne ?

Les meubles anciens ont des structures fragiles qui ont subi les effets du temps et des insectes. Pour les restaurer, il faut user d’une certaine délicatesse.

Traiter le bois au xylophène

Avant de commencer la rénovation à proprement parler, commencez par inspecter la commode pour déceler si elle a été colonisée par des insectes. Si des parasites s’y sont installés, il est nécessaire de traiter le bois avec du xylophène. Pour ce faire, il faut injecter le produit dans les trous créés par les nuisibles. Rebouchez ensuite les trous à l’aide de pâte à bois. Lorsque c’est fait, poncez le surplus à la main.

Nettoyage du meuble au savon noir

Le savon noir possède une faible teneur en acide et est idéal pour décrasser les vieux meubles. Pour l’utiliser, il y a quelques étapes à suivre :

  • Il faut d’abord mélanger la même quantité d’eau et de savon noir liquide
  • On verse ensuite la solution sur les zones à nettoyer et on frotte avec un chiffon en coton
  • Une brosse à poil doux permettra d’enlever la crasse
  • Pour finir, on rince les surfaces savonnées avec un tissu humide

Décapage et ponçage du meuble

Si la commode a été cirée ou vernie, il suffira de la poncer à l’aide d’une ponceuse électrique. Si elle a été peinte, il faudra d’abord la décaper avant de la poncer. Pour le décapage, il faut utiliser du produit décapant et retirer les résidus de peinture à l’aide d’une spatule. Si la commode possède des moulures ou des motifs, il faudra les poncer à la main.

Imperméabilisation du meuble

Les commodes en bois sont vulnérables à l’eau, car le bois est une matière perméable. Pour protéger la commode des agressions extérieures, il faut y appliquer une couche de produit bouche-pores et une couche de vernis. L’intégralité du meuble sera ainsi étanche.

Sous-couche et choix de la peinture

Pour un rendu optimal, il est conseillé d’appliquer une sous-couche pour support en bois afin que la peinture se fixe bien. Concernant le choix de la peinture, il y a deux possibilités : une peinture simple pour une couleur unie ou du vernis pour un effet vieilli et craquelé.

Ce qu’il faut retenir

La restauration de vieux meubles présente de nombreux avantages : économie, réduction de l’empreinte écologique, modernisation de l’espace de vie… C’est aussi un moyen de donner libre cours à sa créativité et d’apporter une touche personnelle et originale à sa décoration.

Laisser un commentaire