Installer une loggia dans son logement

8 min de lecture
Loggia

Installation extérieure couverte apportant un espace de vie supplémentaire, la loggia est souvent confondue avec le balcon ou la véranda. Elle est pourtant assez différente à bien des égards et possède des caractéristiques qui lui sont propres. Découvrez comment installer et aménager une loggia efficacement dans son appartement ou à un étage de sa maison pour bénéficier d’une pièce supplémentaire.

Qu’est-ce qu’une loggia ?

Le terme « loggia » témoigne des origines italiennes de cet emplacement. La loge est une pièce qui est apparue pour la première fois à la période de la Renaissance. Elle a traversé les âges et fait aujourd’hui pleinement partie de l’architecture moderne.

Il s’agit d’une pièce de la maison ou d’une galerie qui est généralement située à l’étage. Ouverte ou fermée, elle peut donner vue sur l’extérieur grâce à un système de baies vitrées. Elle est essentiellement un lieu extérieur couvert, aménagé en retrait par rapport à la façade principale.

Pourquoi installer une loggia chez soi ?

Installer une loggia

Pouvoir profiter de la vue en étant protégé des intempéries

Si la loggia a su s’imposer même à l’époque moderne en tant que style architectural plébiscité, c’est en raison des multiples atouts qu’elle présente. Pour commencer, la loggia, comme le balcon, vous permet de profiter d’une vue et d’une atmosphère exceptionnelles sur votre extérieur.

Elle offre par ailleurs un aménagement plus confortable confortable que dans le cas d’un balcon. En effet, puisqu’elle est en général enclavée dans la façade de l’immeuble, elle vous protège de la pluie et des vents. Elle est donc accessible tout au long de l’année au même titre que les autres pièces de la maison. Elle allie donc les atouts d’un espace extérieur sans avoir à en supporter les inconvénients.

Aménager un espace supplémentaire baigné de lumière

La loggia est un très bon moyen d’apporter plus de lumière naturelle à un logement qui est par nature assez sombre. Elle vous permet aussi d’augmenter la surface de votre habitation en créant une pièce complémentaire isolée et ouverte/fermée avec des baies vitrées.

Au sein de cet espace, vous pouvez concevoir une toute nouvelle pièce comme un salon d’hiver, un espace de jeux, une zone d’activité ou encore un espace de détente et de relaxation. De plus, la loggia constitue une plus-value qui ajoute encore de la valeur à votre logement.

Il s’agit en effet d’un équipement souvent recherché de par sa rareté dans les logements modernes.

Quels sont les différents types de loggia ?

Il existe actuellement deux grands types de loggias : la version fermée et la version ouverte. Le choix du modèle devra se baser sur la manière dont vous comptez exploiter l’espace qui sera mis à votre disposition.

Aménager une loggia ouverte

Une loggia ouverte est très similaire à un balcon, mais elle est toujours intégrée dans l’immeuble ou la maison où elle se trouve.

La plupart du temps, une loggia ouverte est garnie de meubles de jardin. Notez toutefois que puisqu’elle est ouverte sur l’extérieur, elle vous fera subir les aléas de la météo. Si le modèle ouvert vous intéresse, évitez d’y installer des meubles ne supportant pas d’être mouillés ou difficiles à nettoyer.

Il s’agit en revanche de la version idéale pour faire pousser des plantes vertes.

Installer une loggia fermée

Loggia fermée

Le modèle fermé est une version plutôt polyvalente pouvant être utilisée quelle que soit la saison. Vous pouvez donc l’équiper avec du mobilier de salon puisqu’elle est protégée par des baies vitrées.

Dans cet espace, vous pouvez installer un jardin d’hiver qui protégera vos plantes contre le froid. Il est également possible de fermer sa loggia à l’aide de rideaux en verres. C’est d’ailleurs vivement recommandé, puisqu’en période de fortes chaleurs, une loggia fermée peut très bien surchauffer.

Opter pour une loggia semi-fermée

Le modèle semi-fermé emprunte les caractéristiques des deux grands types, mais partage aussi leurs inconvénients.

Généralement, la construction d’une loggia est réalisée à l’aide de béton. C’est le matériau privilégié pour ce type de construction. Toutefois, plusieurs modèles sont équipées de panneaux de verre à travers lesquels il est possible de constituer un espace clos et bien délimité. Les modèles qui en sont dépourvus doivent obligatoirement être équipés de garde-corps en métal ou en bois, d’une hauteur minimale de 1 mètre

Quelles sont les démarches administratives pour pouvoir installer une loggia ?

Installer une loggia dans son logement

Que vous ayez simplement l’intention de fermer une loggia existante ou encore de créer une loggia à partir de votre balcon, vous devez nécessairement procéder à des démarches administratives. En effet, étant donné que ces travaux vont avoir un impact sur l’aspect de votre façade, ils sont soumis à l’obligation d’obtention préalable d’une autorisation de travaux.

Votre requête devra être adressée à la mairie. De plus, dès lors que vous habitez en copropriété, vous devrez obligatoirement obtenir l’accord des copropriétaires au cours d’une assemblée générale. Votre demande doit être composée des plans du projet et des études réalisées par un bureau technique et/ou un architecte.

Afin de vous assurer que votre plan est conforme aux règles d’urbanisme, pensez à consulter votre règlement de copropriété ou le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune.

Quelles règles de sécurité à respecter pour aménager une loggia ?

Comme c’est le cas pour toutes les pièces potentiellement ouvertes et positionnées en altitude, l’installation d’une loggia est subordonnée au respect de plusieurs mesures de sécurité. La plus importante est l’ajout d’un garde-corps pendant l’installation.

Ce dernier est là pour prévenir les risques de chutes. Le garde-corps est une barrière de protection placée sur les côtés d’une toiture-terrasse ou d’un balcon pour empêcher une chute. Sa présence est obligatoire pour les balcons, terrasses et loggias se trouvant aux étages autres que le rez-de-chaussée et doit avoir une hauteur réglementaire minimale.

Généralement, le garde-corps d’une loggia doit avoir une hauteur de 1 mètre minimum. Toutefois, lorsque le garde-corps a plus de 50 centimètres d’épaisseur, cette hauteur minimale peut être abaissée à 80 centimètres.

Quel budget pour installer une loggia ?

Il est difficile d’estimer le prix total d’une loggia sans aucune connaissance des paramètres à prendre en compte. En effet, le coût total varie en fonction de la configuration de votre balcon.

Ainsi, même s’il est possible d’évaluer le budget moyen pour la fermeture d’une loggia existante (1000 €/m² à vitrer), le prix de la création d’une loggia sur la base d’un balcon existant est beaucoup plus complexe à déterminer.

Vous aurez besoin du devis d’un professionnel, réalisé suite à la visite de votre bien, pour avoir une idée précise et fiable du budget à prévoir pour un tel projet.

FAQ

Quelle est la différence entre une loggia, un balcon et une véranda ?

Le balcon est un espace construit sur l’extérieur du bâtiment et qui ne repose sur rien. C’est une plateforme équipée de garde-corps ou de balustrades qui sont en saillie de la façade. La loggia est une pièce qui est en général prévue dans la construction initiale du logement ou qui est un balcon réaménagé.

Pour ce qui est de la véranda, elle est une extension de votre logement. À travers la véranda, vous pouvez agrandir votre espace de vie et donc créer une toute nouvelle pièce de votre choix.

Comment utiliser une loggia ?

L’un des plus grands avantages de la loggia est sa polyvalence. Une loggia ouverte dispose de l’espace et de l’atmosphère idéale pour servir de jardin pour vos plantes vertes.

Une loggia fermée tout en longueur peut très bien vous servir de bureau d’appoint si vous travaillez de temps en temps chez vous. Vous pouvez également l’utiliser comme un espace de détente où vous allez installer quelques fauteuils.

Laisser un commentaire