Comment bien choisir son plan de travail ?10 min de lecture

Accueil > Cuisine > Comment bien choisir son plan de travail ?

Généralement, le plan de travail est soutenu par un meuble. Pour plus de praticité, ce dernier peut soit servir de rangements (tiroirs ou placard) soit servir à encastrer les équipements électroménager présents dans la cuisine (four, gazinière, lave-vaisselle). Ce type d’aménagement est très pratique pour optimiser l’espace d’une petite cuisine.

Plan de travail cuisine blanc

Choisir son plan de travail en fonction de la disposition de la cuisine

Selon les goûts et la taille, et la forme de la pièce (carrée ou rectangulaire), il est possible d’aménager sa cuisine de différentes façons :

  • Une cuisine en G : elle est adaptée pour les grandes pièces carrées. Cette cuisine s’étend généralement sur 3 murs et se terminent par une prolongation du plan de travail. D’ailleurs, cette dernière peut faire office de bar pour donner une ambiance plus conviviale à la pièce.
  • Une cuisine en L : il s’agit d’une forme de cuisine plus classique. Celle-ci est disposée le long de deux murs pour former un angle à 90°. Elle convient à tous les types de pièce, mais s’adapte mieux aux pièces rectangulaires.
  • La cuisine en U : elle est similaire à la cuisine en G mais à la place d’une  extension du plan de travail, elle occupe un 3e mur. Ce type de cuisine est idéal pour les pièces de taille moyenne et les grandes pièces, qu’elles soient carrées ou rectangulaires.
  • La cuisine en I : c’est la disposition la plus simple. Ici, l’intégralité de la cuisine n’occupe qu’un seul mur. Aussi appelé cuisine en couloir, elle convient surtout aux pièces étroites.
  • La cuisine à îlot : c’est le concept tendance du moment pour les cuisines de grandes tailles. Très ergonomique, l’ilot peut à la fois servir d’espace de travail ou de table à manger.

Qu’elles soient ouvertes ou non, toutes les cuisines peuvent être équipées de plan de travail. Les seules dispositions nécessitant une cuisine ouverte sont la cuisine en G et la cuisine à ilot.

Les matériaux du plan de travail

Pour une cuisine agréable et fonctionnelle, le matériau de fabrication d’un plan de travail repose sur deux facteurs : son aspect et sa robustesse. A cet effet, plusieurs types de matériaux sont disponibles.

Le plan de travail en stratifié

Les plans de travail en stratifié sont les plus courants et les plus abordables. Leur pose ne nécessite pas d’intervention d’un professionnel. Il faudra juste être précis dans la coupe si on souhaite encastrer un évier.  Toutefois, il est déconseillé de poser des plats chauds ou de couper des aliments sur ce genre de plan de travail. Etant très bon marché, ils s’usent assez facilement.

Plan de travail cuisine stratifié

Même si sa durée de vie est limitée, la pose d’un plan de travail en stratifié est peu couteuse : environ 70 euros/m2. De plus, ce matériau est très facile à nettoyer car de l’eau savonneuse fait largement l’affaire. Il peut donc se révéler une solution intéressante pour les petits budgets ou pour une habitation temporaire.

Le plan de travail en bois

Ce type de plan de travail est idéal pour un rendu vintage et chaleureux. En effet, le bois est considéré comme un matériau noble, vivant et naturel.  Toutefois, le plan de travail en bois n’apprécie pas la chaleur et s’enflamme facilement. Aussi, ce genre de surface a tendance à être peu hygiénique lorsqu’elle est entaillée et peut attirer de ce fait des bactéries en tout genre.

Plan de travail cuisine bois

Pour un plan de travail en bois, l’élément le plus abordable est le hêtre dont le prix se situe aux alentours de 80 euros/m2. Dans le cas d’un plan de travail en chêne, il faudra prévoir un budget supérieur.

Le plan de travail en béton ciré

Le plan de travail en béton ciré est posé par des professionnels. Celui-ci est coulé dans des moules en bois avec un emplacement prévu pour chaque équipement dans la cuisine. Une fois que le béton est sec, il sera poli puis traité avec des produits pour le protéger contre l’eau et les tâches de gras.

Plan de travail cuisine béton ciré

Les plans de travail en béton peuvent être fragiles. Un choc violent avec un matériel en métal (une marmite par exemple) suffit à les fissurer. Ils présentent en revanche l’avantage d’être hygiéniques et faciles à nettoyer.

Le plan de travail en granit

Le granit est une pierre naturelle parfaite pour un plan de travail. En plus d’être visuellement agréable, le granit est aussi réputé pour être solide et insensible à la chaleur et aux rayures.  Le plan de travail en granite se nettoie simplement avec de l’eau et du savon. En revanche, il convient d’éviter les produits abrasifs pour son entretien.

Plan de travail cuisine granit

Le seul inconvénient du granit réside dans son prix. Il faut savoir que le prix d’une palette de granit varie selon sa provenance, ses motifs et sa couleur. Mais en moyenne, il faudra compter entre 200 et 350 euros/m2.

Le plan de travail en quartz

Le plan de travail en quartz est très apprécié les amateurs de cuisine design. Cette pierre se décline en plusieurs couleurs pour ajouter une touche extravagante à l’espace de travail (fuchsia, anthracite, bleu ciel, beige, etc).

Plan de travail cuisine quartz

Le quartz se nettoie facilement et résiste très bien aux tâches de gras et autres acides alimentaires. En revanche, contrairement au granit, le Quartz est sensible aux fortes chaleurs. Au-delà de 150°, le plan de travail risque d’être sérieusement endommagé.

En termes de prix, le Quartz n’est pas fait pour les petits budgets. Pour une palette, les prix peuvent grimper jusqu’à 300 euros/m2.

Le plan de travail en marbre

Si le plan de travail en marbre rencontre autant de succès, c’est sans aucun doute grâce à sa beauté et le caractère noble du matériau. Cette pierre offre de plus une multitude de motifs et de couleurs qui en font un élément de décoration à part entière.

Plan de travail cuisine marbre

Il comporte cependant également beaucoup d’inconvénients. D’une part, le marbre craint les tâches et l’humidité. C’est pour cette raison qu’il doit être régulièrement entretenu avec un produit hydrofuge. D’autre part, il supporte aussi assez mal la chaleur et se raye très facilement.

Le marbre est considéré comme un matériau de luxe. Par conséquent, le prix d’une palette de cette pierre pourra aller de 200 à 600 euros/m2.

Le plan de travail en carrelage

Le carrelage est le plus souvent utilisé pour rénover un vieux plan de travail usé pour lui donner une seconde vie. Carreler son plan de travail soi-même est en effet assez facile et ne requiert pas l’intervention d’un professionnel.

De plus, le carrelage est connu pour être très résistant et ne craint ni la chaleur, ni les tâches ni les chocs. Seul petit bémol, les joints de carrelage s’encrassent très facilement. Ce qui est non seulement peu hygiénique, mais aussi peu esthétique. Le pose de carrelage rectifié permet de venir à bout de ce problème avec des joints ultra-fins très peu visibles. Très abordable, le prix du m2 de carrelage se situe entre 20 et 70 euros seulement.

Associer le plan de travail aux autres éléments de la cuisine

Pour une cuisine plus uniforme et pour protéger ses murs contre les tâches et l’humidité, il est possible d’installer une crédence de cuisine. Considérée comme une prolongation du plan de travail, la crédence est posée sur un mur au-dessus de  ce dernier. La crédence et le plan de travail sont conçus avec le même matériau et portent généralement les mêmes couleurs et les mêmes motifs. Dans le même souci d’harmonie, il est également préférable d’assortir son plan de travail aux couleurs du reste de la cuisine, notamment les murs et les autres meubles.

Un autre détail important réside dans l’éclairage du plan de travail. Pour avoir plus de lumière en journée, il est préférable d’installer son plan de travail à proximité des fenêtres. Et pour pouvoir cuisiner en toute sérénité même lorsque le soleil se couche, la solution la plus adéquate reste la pose d’un sous-plafond. Dans une cuisine, celui-ci servira de support pour les lumières qui contribueront à éclairer correctement le plan de travail.

Le conseil du Guide

Pour un plan de travail fonctionnel et équilibré, l’idéal est d’utiliser un matériau avec un bon rapport qualité/prix. La qualité d’une cuisine résidera en effet autant dans son esthétique que dans son ergonomie. Si le choix du plan de travail est important, il ne doit toutefois pas constituer l’alpha et l’omega de votre projet pour lequel les dépenses doivent être partagées de façon homogène.

FAQ

  • Où acheter son plan de travail ?

Il est possible de trouver des plans de travail prêt à poser ou sur mesure auprès de magasins spécialisés en bricolage. On peut également s’adresser à des cuisinistes ou des artisans spécialisés.

  • Quelle est la matière la plus résistante pour un plan de travail ?

Pour un plan de travail robuste, résistant à l’usure et aux agressions et durables dans le temps, le matériau idéal est le granit. Il est aussi possible d’utiliser d’autres pierres naturelles comme le quartz ou le marbre, moins performantes mais malgré tout assez solides.

Laisser un commentaire