Installer une cheminée dans son logement

8 min de lecture
Cheminée salon

Avant l’arrivée des systèmes de chauffage, la cheminée était le meilleur moyen de se réchauffer dans les foyers. Aujourd’hui encore, on la retrouve dans de nombreuses demeures, mais parfois sous des aspects plus modernes. Selon les besoins et les envies, différentes sortes de cheminées plus ou moins modernes sont disponibles sur le marché.

Pourquoi installer une cheminée dans son logement ?

Une cheminée est un dispositif de chauffage traditionnel et ancestral qu’on retrouve encore aujourd’hui dans de nombreux foyers. Plus qu’une simple source de chaleur, elle est aussi un élément décoratif, que ce soit dans une chambre ou dans un salon. Au fil des années, elles ont été améliorées pour revêtir une apparence plus moderne.

Son installation et son utilisation offre plusieurs avantages. Elle permet notamment de réduire les dépenses en énergie et par la même occasion d’alléger la facture de chauffage. Elle instaure de plus un climat de convivialité au sein du foyer où les occupants de la maison ou les invités peuvent se laisser à aller à de longues discussions autour d’un feu en hiver.

Cheminée moderne

Elle ajoute par ailleurs une touche d’originalité à là maison. Qu’il s’agisse d’un modèle classique ou plus contemporain, une cheminée ajoute du cachet à une demeure souvent recherché par les futurs propriétaires.

Les éléments à prendre en compte pour faire son choix

Pour choisir un équipement performant et adapté à ses besoins, quelques critères sont à considérer.

La puissance et le rendement

Le premier paramètre à prendre en compte sera la puissance et le rendement de l’installation. Globalement, le rendement d’une cheminée correspond à la quantité de ressources qu’elle utilise par rapport à l’énergie qu’elle produit.

La puissance de l’installation aura un impact sur son rendement. En effet, une puissance trop faible ne fournira pas suffisamment de chaleur, tandis qu’une puissance trop élevée diminuera ses performances et entrainera une combustion incomplète.

Cheminée

Pour obtenir un équipement à la hauteur de ses attentes, il faudra donc équilibrer la balance entre la puissance, le rendement et le combustible utilisé.

La vitre et l’insert

L’insert et la vitre contribuent à améliorer le rendement et les performances de l’installation. D’une part, l’insert, placé dans le foyer permet de récupérer la chaleur qui s’en échappe et de la diffuser à l’intérieur du logement. L’insert est l’accessoire idéal pour permettre à sa cheminée de produire plus de chaleur.

Cheminée bois

D’autre part, la vitre préservera la chaleur produite par l’installation plus longtemps. Elle contribue également à réduire considérablement la quantité de combustible utilisé. Son efficacité est accrue lorsqu’elle est installée sur un modèle à foyer fermé.

Le tuyau d’évacuation

Le tuyau d’évacuation ou conduit d’une cheminée endosse la fonction d’évacuation de la fumée générée par la combustion d’un feu. Son entretien est primordial pour garantir la longévité de son appareil de chauffage et réduire sa consommation d’énergie (pour une cheminée, de combustible). Pour être performant, un conduit d’évacuation doit :

  • Avoir une structure constante
  • Être suffisamment isolé
  • Être étanche
  • Avoir une hauteur suffisante
Poêle à bois

Autrefois, les conduits étaient en pierre. Dans les équipements plus modernes, ils sont désormais en acier inoxydable.

Les types de cheminées

Selon ses besoins et ses préférences, il est possible de choisir entre 4 types de cheminées :

  • Les modèles traditionnels (à foyer ouvert fermé)
  • Les modèles électriques
  • Les modèles à l’éthanol
  • Les modèles à gaz

Les cheminées traditionnelles à foyer fermé

Les modèles traditionnels à foyer fermé offrent de nombreux avantages. D’un côté, elles permettent de diffuser et de conserver la chaleur plus longtemps. D’un autre côté, elles sont très économes et hygiéniques. En effet, elles consomment beaucoup moins de combustible et conservent leurs cendres proprement à l’intérieur d’un caisson.

Les cheminées traditionnelles à foyer ouvert

Les modèles traditionnels à foyer ouvert sont idéales pour les amateurs de chauffage ancestral. En plus de fournir un excellent chauffage d’appoint, elles offrent une diffusion progressive de la chaleur à travers la pièce. De plus, pour les puristes, rien ne vaut le crépitement et l’odeur boisée d’un bon feu de cheminée.

Les cheminées à l’éthanol

Les modèles à l’éthanol sont les plus pratiques à utiliser. Ils ne nécessitent aucun entretien, car l’éthanol ne produit pas de cendres. De plus, elles fonctionnent à partir d’une source d’énergie renouvelable et représentent un atout décoratif non négligeable.

Les cheminées à gaz

Les modèles à gaz sont des modèles plus modernes. Ces dernières peuvent être allumées à distance à l’aide d’une télécommande et ne produisent ni poussière ni cendre durant la combustion. Par ailleurs, elles ne dégagent ni odeur ni polluant atmosphérique.

Les cheminées électriques

Les modèles électriques sont les versions les plus récentes de cheminée. Pour un confort optimal, ces dernières ont été conçues pour être faciles à installer et à manipuler. Aussi, l’utilisation d’un modèle électrique est plus sécurisé, car il diminue le risque d’incendie.

Les inconvénients de la cheminée et les alternatives

Bien que très économe en termes de consommation d’énergie, les cheminées au feu de bois présentent quelques inconvénients.

Inconvénients

D’une part, l’utilisation d’une cheminée traditionnelle fonctionnant avec des combustibles en bois nécessite :

  • Un entretien constant du feu pour ne pas qu’il s’éteigne ;
  • Un nettoyage régulier de la vitre à cause de la suie générée par les cendres ;
  • Un ramonage fréquent pour entretenir le conduit. Ce type de travaux peut engendrer des coûts importants, mais est obligatoire. S’ils ne sont pas effectués, l’assurance réduira le montant de l’indemnisation en cas d’incendie.

D’autre part, les modèles traditionnels sont à l’origine de 40 % des accidents domestiques liés à des incendies. Et ils sont d’autant plus dangereuses pour les familles ayant des enfants en bas âge. De plus, pour l’alimenter, il faudra s’approvisionner en combustible auprès d’un fournisseur de bois dont les disponiblités peuvent se faire rares.

Alternatives

Les modèles traditionnels peuvent être remplacées par d’autres dispositifs de chauffage comme les poêles à granulés de bois. À l’instar d’une cheminée classique, les poêles à granulés sont plus respectueux de l’environnement et sont plus faciles à utiliser et à entretenir.

Pôele à bois

Les granulés de bois sont des sources d’énergie soumises à des normes environnementales très strictes. D’ailleurs, les prix des combustibles d’un poêle à granulés de bois sont plus abordables et leur installation permet de bénéficier des aides de l’État.

Pour une consommation plus responsable, il est aussi possible d’opter pour un modèle à gaz. En plus d’être économique et performante, elle ne dégage pas d’agent polluant et ne produit ni poussière ni cendres.

Pour conclure

Les cheminées traditionnelles ont un charme indéniable. Toutefois, leur entretien et leur utilisation présentent plus d’inconvénients que d’avantages. C’est pour cette raison qu’il est préférable de se tourner vers des solutions plus pratiques et plus vertes comme les poêles à granulés et les cheminées modernes.

FAQ

Quelle est la différence entre un poêle à bois et une cheminée ?

Le poêle à bois et la cheminée adoptent le même principe de fonctionnement : elles utilisent le bois comme moyen de combustion pour chauffer une pièce. En revanche, contrairement à celui d’une cheminée, le conduit d’un poêle à bois est visible.

Comment choisir la puissance de sa cheminée ?

Pour un meilleur rendement, la puissance d’une cheminée doit être prise en compte. Pour un dispositif de chauffage efficace, il faudra compter 1 kW par 10m2 dans une pièce.

Laisser un commentaire