Sol en stratifié

Pose de sol en stratifié imitation bois

Types, résistance, entretien et prix d’un sol en stratifié

Ayant vu le jour vers les années 70, le sol stratifié n’a cessé de gagner du terrain. Il se présente comme un matériau composite élaboré à partir de plusieurs couches de matériaux pouvant notamment prendre l’aspect du bois. Mais, il peut également être en imitation de carrelage ou de carreaux de ciment. Quels sont les critères à prendre en compte pour bien choisir son sol en stratifié ?

Sols en stratifié : types et résistance

Le sol en stratifié n’est pas du vrai bois. Il n’est que l’imitation d’un parquet en bois. Il permet un large choix de décors, ce qui contribue grandement à son succès. Les types de sols en stratifié peuvent se définir en fonction de leur finition :

  • Lisse : parfaitement lisse au toucher
  • Structuré : disposant d’un léger relief
  • Synchronisé : imite bien le veinage du bois.

L’esthétisme du sol stratifié dépendra aussi des chanfreins (2 chanfreins, 4 chanfreins). Ils lui confèrent notamment un aspect plus ou moins authentique.

Quant au niveau de résistance du sol stratifié, il permet d’évaluer sa durabilité. Il sera donc classé suivant le « AC » ou ce qu’on entend par « Critères de résistance à l’abrasion ».

Quelle différence entre un sol en stratifié et un parquet flottant ?

Le parquet flottant est composé de bois tandis que le sol stratifié est muni de 3 couches à savoir le parement et des dérivés de bois.

Les avantages et les inconvénients du sol en stratifié

Le sol stratifié présente de nombreux atouts. On peut notamment parler de son système clipsable qui permet de rendre sa pose particulièrement facile. Elle ne requiert aucune compétence technique spécifique et peut se faire rapidement.

Un sol en stratifié fait également profiter d’un excellent rapport qualité-prix. Il s’agit en effet d’un bon matériau à un prix tout à fait abordable. Ce type de sol est particulièrement facile à entretenir. L’imitation du veinage de bois est particulièrement bluffante et ne laisse entrevoir aucune différence à l’oeil nu. Il en va de même pour les autres matériaux.

Un sol stratifié présente-t-il un inconvénient ? Bien que moindre, l’isolation thermique d’un sol stratifié reste particulièrement moyenne. Il faudra penser à une sous-couche pour réduire le bruit lorsqu’on le piétine.

Les pièces adaptées et l’entretien d’un sol en stratifié

Les sols stratifiés peuvent être adaptés aux chambres, à la salle de séjour, à la cuisine, à la salle à manger, dans les bureaux, dans la salle de bain, etc. Pour le choix du modèle, il faut toutefois se référer à la classification définissant la résistance du sol (AC1 pour chambre, AC2 pour la salle à manger, etc.).

Pour préserver la qualité du sol stratifié, il faut éviter l’eau en abondance. Une serpillière légèrement humide est tout à fait adaptée. Vous pouvez aussi user d’un balai microfibre humidifié.

Quel est le prix d’un sol en stratifié ?

Pour déterminer le prix d’un sol en stratifié, il faut d’abord savoir quelle imitation vous envisager d’installer. Le coût d’un sol stratifié en imitation parquet ne sera pas le même qu’un sol stratifié en imitation de carrelage. Le tarif sera également influencé par le niveau de résistance et différents traitements d’usure.

Le prix d’un sol stratifié oscille entre 10 et 15 € par m² en entrée de gamme. Si vous optez pour les sols stratifiés en milieu de gamme, il faut prévoir entre 15 et 25 € le m². En haut de gamme, le prix oscille de 25 à 50 € le m². Si vous pensez à un sol stratifié pour les pièces humides, il faut prévoir un prix du m² entre 20 et 50 €.

FAQ :

Comment choisir un sol stratifié ?

Pour bien choisir un sol en stratifié, il faut tenir compte de l’épaisseur. Vous devez aussi penser au réalisme d’imitation du sol en stratifié que vous envisagez d’acheter. L’entretien et le niveau de résistance sont également des détails à prendre en compte.

Comment est fait un sol stratifié ?

Un sol stratifié comporte une ou plusieurs feuilles particulièrement minces de matériaux fibreux. Pour le poser, il faut se munir d’une colle à fort pouvoir adhésif. Sa mise en place est particulièrement simple à condition d’être minutieux.

Les derniers articles :

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !