Sol en fibre végétale

Sol fibre végétale

Tyoes, pose, avantages, entretien et prix du sol en fibre végétale

Les sols en fibre végétale s’invitent de plus en plus dans les intérieurs. Ils se déclinent en différents matériaux, tous naturels et écologiques. Quels sont les différents types de sols en fibre végétale ? Comment les poser ? A quelle pièce est destiné un sol en fibre végétale ? Quels sont ses avantages ? Sont-ils faciles à entretenir ? Combien coûtent-ils ? Tous les points à savoir avant d’en poser chez vous !

Quels sont les différents types de sols en fibre végétale ? 

Le sol en fibre végétale est particulièrement écologique. Ces matériaux répondent à des principes de production et de fabrication respectueux de l’environnement. Parmi les types de sol naturel, vous pouvez notamment opter pour :

  • Le jonc de mer : lumineux, il fait un excellent régulateur hygrométrique (taux d’humidité dans l’air).
  • Le sisal : un matériau entièrement imperméable, il est idéal pour les pièces de circulation et les escaliers.
  • La fibre de coco : résistante, on la choisit essentiellement pour les couloirs et les pièces à vivre.
  • Le liège : résistant à l’usure, il est anti-acarien. Il fait également office d’excellent isolant acoustique et thermique.

Comment poser un sol en fibre végétale ?

La pose des sols en fibre végétales’effectue essentiellement par collage. Étant des matériaux naturels, ils peuvent facilement se déformer à travers le temps. Une pose collée permettra de prévenir cette déformation. Leur installation n’est pas vraiment éloignée des procédés utilisés pour la pose d’une moquette.

Les pièces adaptées pour un sol en fibre végétale

Les fibres naturelles comme le liège sont particulièrement résistantes à l’humidité. Elles peuvent donc être placées dans toutes les pièces de la maison, même celles qui sont humides comme la cuisine ou la salle de bain. Le sol en fibre de coco est recommandé pour les espaces où il y a un important passage. Comme ces matériaux sont nobles et élégants, ils n’auront pas de mal à se poser dans le salon ou dans une chambre.

Quels sont les avantages du sol en fibre végétale ?

Plusieurs raisons peuvent nous amener à choisir un sol en fibres végétales. L’un des premiers avantages qui font sa notoriété est sa caractéristique écologique. En plus de préserver l’écosystème, ce type de sol est également chaleureux. Discret, il procure tout le confort nécessaire dans un intérieur.

Un sol en fibre végétale répond de plus à des critères de performances thermiques et acoustiques. Il est également résistant et robuste. Il peut à cet égard parfaitement égaler les performances des autres types de sols, tels que la dalle de sol, le carrelage ou le béton ciré.

Prix du sol en fibre végétale

Si vous envisagez de poser un sol en fibre végétale, il faut prévoir entre 7 et 30 € le m², pour le cas de la fibre de coco. Si vous optez pour le liège, le prix sera plus élevé. Il oscille effectivement entre 22 et 50 € le m². L’écart de prix peut dépendre de plusieurs éléments dont essentiellement le matériau, la robustesse ou la résistance àl’humidité.

FAQ :

Comment bien choisir son sol en fibre végétale ?

Pour bien choisir son sol en fibre végétale, il est capital de connaître la typologie et les propriétés de chaque matériau. Certains matériaux naturels sont robustes tandis que d’autres sont excellents lorsqu’il est question de réguler l’humidité. Le choix dépendra donc de vos besoins et de la pièce de destination.

Est-il compliqué d’entretenir un sol en fibre végétale ?

Le sol en fibre végétale n’est pas difficile à nettoyer. Un coup d’aspirateur permet aisément de le dépoussiérer. Un nettoyage à sec est souvent privilégié, surtout pour les matériaux comme le sisal. Une serpillière humide de temps à autre permettra par contre d’entretenir le jonc de mer.

Les derniers articles :

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !