Tuto : refaire la peinture d’un mur intérieur étape par étape

5 min de lecture
Refaire la peinture d'un mur intérieur

Vous vous êtes enfin décidé à donner un coup de frais à votre intérieur et vous vous apprêtez à vous lancer dans la peinture d’un mur ? Pour que vos bonnes résolutions ne se transforment en parcours du combattant, suivez ce guide étape par étape pour un ravalement réussi de votre cloison.

Etape 1 : Protégez votre pièce de la peinture.

C’est une étape très importante qu’il ne faut surtout pas négliger dès le début de votre chantier. Utilisez du ruban adhésif autour de vos fenêtres, de vos portes et des interrupteurs afin de les protéger de la peinture.

Sortez autant que possible les gros meubles de votre pièce pour vous dégager un espace de travail confortable. Pour le gros mobilier difficile à déplacer, optez pour des bâches de protection bien fixées. Utilisez également de la bâche pour protéger le sol et éventuellement le plafond si vous n’envisagez pas de le repeindre. 

Préparez aussi dès maintenant les outils qui seront nécessaires à l’application de la peinture à savoir un pinceau fin, un bac de peinture avec grille et un rouleau.

Ces précautions d’usage mises en place, vous pouvez maintenant passer au traitement du mur.

Etape 2 : Préparez votre mur à l’application de la peinture.

Avant toute application de peinture, prenez soin de nettoyer votre mur et de réparer toutes les imperfections afin d’obtenir une surface lisse et uniforme :

  • Dépoussiériez les plafonnages et placoplâtres avec une brosse et un chiffon humide. 
  • Rebouchez tous les trous et les éventuelles fissures avec de l’enduit, du mastic ou même du dentifrice
  • Retirez les anciennes couches de peinture avec une spatule.
  • Utilisez une brosse pour faire disparaître les traces de moisissure ou de salpêtre et éliminez les zones du mur qui s’écaillent ou s’effritent. Il faudra d’ailleurs accorder une attention toute particulière au diagnostic du mur à repeindre s’il s’agit de pièces fortement sujettes aux variations de température et à l’humidité telles que la cuisine ou la salle de bains. Dans ce cas, un diagnostic et une éventuelle réparation de la VMC sont à prévoir au préalable.
  • Poncez votre mur : le ponçage n’est pas obligatoire mais il facilitera l’assimilation en créant de minuscules trous dans lesquels la peinture va pénétrer. Vous pouvez vous contenter d’une ponceuse manuelle avec de l’eau tiède. Faites des mouvements horizontaux et évoluez du haut vers le bas. Remplacez le papier de verre dès qu’il est rempli de poussière.
  • Nettoyez le mur avec une éponge trempée dans de l’eau tiède et du décapant afin d’enlever la poussière accumulée par vos précédents travaux puis laissez sécher.

Votre mur est désormais fin prêt et votre zone de travail est parfaitement protégée. Il vous reste maintenant une dernière étape à accomplir avant l’application de la peinture.

Etape 3 : l’application d’une sous-couche de peinture sur le mur

Sous-couche de peinture

L’application d’une sous-couche, également appelée primer ou apprêt vous garantira un résultat final bien plus lisse et régulier, particulièrement si votre mur est abimé ou n’a pas été repeint depuis longtemps. Le primer permettra un meilleur accrochage de la peinture au mur, empêchera son absorption trop rapide et évitera que d’éventuelles saletés ne transparaissent à travers la couche de finition. Choisissez bien votre primer en fonction du type de surface que vous envisagez de repeindre et selon le type de peinture pour lequel vous avez opté.

Etape 4 : l’application de la peinture sur le mur.

Vous avez choisi le type de peinture, la finition et la couleur qui vous correspondent. Il est maintenant temps de passer à la pratique :

  • Mélangez bien la peinture à l’aide d’un bâton jusqu’à ce que vous obteniez une couleur homogène
  • Commencez par peindre les angles et les bordures avec une brosse à réchampir.
  • Versez de la peinture dans le bac.
  • Trempez ensuite votre rouleau dans le bac rempli de peinture et essorez-le avec la grille prévue à cet effet.
  • Appliquez le rouleau de façon horizontale et en zig-zag (en forme de M ou W) en prenant bien soin de croiser les passages sur des bandes allant de 50 cms à un mètre jusqu’à ce que le mur soit entièrement peint.
  • Laissez sécher la peinture plusieurs heures.
  • Appliquez au moins une deuxième couche en répétant ces différentes étapes. Pour un rendu optimal, vous pouvez éventuellement envisager une troisième couche en prenant bien soin de laisser sécher entre les couches. Si possible, essayez de peindre une couche en une seule fois sans interruption.
  • Nettoyez votre matériel avant qu’il ne sèche.
  • Retirez toutes les protections une fois que la dernière couche a fini de sécher.
Repeindre un mur par soi-même

Votre mur intérieur est maintenant comme neuf. Vous n’avez plus qu’a fanfaronner devant vos amis au prochain diner en faisant montre de vos nouveaux talents cachés !

Laisser un commentaire