Quels sont les diagnostics obligatoires avant travaux ?

Les travaux de rénovation ou de construction peuvent permettre d’améliorer sensiblement l’aspect et la fonctionnalité d’un logement mais ils peuvent aussi parfois se révéler dangereux. Avant de commencer tout type de travaux, certains diagnostics obligatoires doivent alors être entrepris. Ces diagnostics vous permettront notamment de savoir si vous avez besoin de faire des travaux supplémentaires avant de commencer et vous permettront d’éviter les éventuels accidents ou risques de santé. Amiante, plomb, termites… découvrez quels sont les diagnostics obligatoires avant travaux.

Diagnostics obligatoires avant travaux : le diagnostic plomb avant travaux

Avant de commencer des travaux, il est obligatoire de réaliser certains diagnostics. Parmi eux, le diagnostic plomb avant travaux est l’un des plus importants. En effet, le plomb est un élément toxique qui peut être dangereux pour la santé. 

Le diagnostic plomb avant travaux est obligatoire pour tous les bâtiments construits avant le 1er janvier 1949. En effet, c’est à partir de cette date que l’utilisation du plomb a été interdite dans la construction. Le plomb était notamment très utilisé jusque dans les années 50 dans les peintures intérieures. Sa présence dans les écailles et les poussières peut provoquer en cas d’ingestion ou d’inhalation, des risques de troubles de la motricité, de retards de développement, d’atteintes du système nerveux, d’anémie, de troubles digestifs ou encore de saturnisme.

Si vous souhaitez rénover un bien immobilier construit avant 1949, vous êtes donc obligé de faire effectuer un diagnostic par un expert agréé et de le faire figurer dans le dossier de diagnostic technique (DDT). Le contrat de risques d’exposition au plomb (CREP) doit notamment être réalisé dans le cadre de toutes les opérations suivantes :

  • La vente d’un bien immobilier ;
  • La location d’un bien immobilier ;
  • La création d’une copropriété ;
  • La réhabilitation du bien immobilier.

Le diagnostic plomb avant travaux doit être réalisé par un diagnostiqueur professionnel certifié. Cela vous permettra d’être sûr que la maison est saine et que les travaux ne seront pas à l’origine de problèmes de santé. Le diagnostic plomb avant travaux est une procédure relativement simple. Il consiste à prendre des échantillons de sol et de mur dans la maison.

Ces échantillons sont ensuite envoyés au laboratoire pour analyse. Si les résultats indiquent la présence de plomb, il faudra alors prendre des mesures pour éliminer ce danger avant de procéder aux travaux. Le coût du diagnostic plomb avant travaux est relativement faible. En effet, il ne faut compter que quelques dizaines d’euros pour cette procédure.

Le diagnostic amiante avant travaux (DAAT)

Les diagnostics amiante avant travaux (DAAT) sont obligatoires si vous envisagez de réaliser des travaux dans une maison construite avant le 1er juillet 1997. Ces travaux peuvent inclure la rénovation, la démolition ou la construction d’une extension. Le DAAT vise à détecter la présence d’amiante dans les matériaux de construction et à évaluer les risques potentiels pour la santé et l’environnement.

L’amiante était en effet autrefois très utilisé dans la construction pour ses propriétés isolantes et est désormais formellement interdite depuit 1997 pour ses risques graves avérés sur la santé en cas d’exposition aux fibres d’amiante (problèmes respiratoires, cancer du poumon, fibroses, insuffisance rénale, afaiblissement du système immunitaire etc). 


Le DAAT doit être effectué par un professionnel certifié et doit inclure un rapport détaillé sur les résultats du diagnostic. Ce diagnostic est obligatoire si les travaux envisagés vont perturber ou endommager des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante. Si de l’amiante est détectée, il est important de suivre les recommandations du rapport pour minimiser les risques de exposition. Les travaux de désamiantage doivent être effectués par une entreprise spécialisée et agréée par les autorités compétentes. Ce type de diagnostic permet de repérer la présence d’amiante dans les matériaux du bâtiment et d’estimer le niveau de risque potentiel pour la santé des occupants du bâtiment.

Le diagnostic amiante avant démolition (DAAD)

Le diagnostic amiante avant démolition (DAAD) est un diagnostic obligatoire si vous envisagez de démolir une construction contenant de l’amiante. Ce diagnostic a pour but de détecter la présence d’amiante dans les matériaux de construction et d’évaluer les risques potentiels pour la santé et l’environnement. Le diagnostic amiante avant démolition doit être effectué par un expert certifié et agréé par le ministère de la Transition écologique.

Comment est effectué le diagnostic amiante avant démolition ?

Le DAAD consiste en une enquête ainsi qu’en des examens et des prélèvements d’échantillons dans tous les matériaux susceptibles de contenir de l’amiante, y compris la charpente, les revêtements muraux, les sols et les faux-plafonds. Les échantillons prélevés sont ensuite analysés en laboratoire pour identifier la nature exacte des matériaux et déterminer s’ils contiennent ou non de l’amiante.

Le rapport du DAAD doit être fourni au demandeur dans un délai de 10 jours à compter de la date de réception des échantillons par le laboratoire. Le rapport doit préciser les zones du bâtiment où de l’amiante a été détectée et les niveaux de concentration. Il doit également indiquer si les matériaux contenant de l’amiante sont susceptibles de libérer des fibres dans l’air et si des mesures spéciales doivent être prises pour assurer la sécurité des travailleurs et des riverains pendant la démolition.

Le diagnostic des déchets de démolition

Le diagnostic des déchets de démolition est obligatoire si vous comptez entreprendre des travaux de démolition. Ce diagnostic a pour objectif d’évaluer la composition et le volume des déchets de démolition afin de pouvoir les éliminer correctement.
Vos déchets de démolition doivent être évacués et triés selon leur composition. Les déchets mixtes peuvent par exemple être éliminés dans une déchetterie, tandis que les déchets verts peuvent être compostés. Vous pouvez également faire appel à un service de débarras pour vider et nettoyer l’intérieur de votre bâtiment avant la démolition.

Le diagnostic des déchets de démolition est obligatoire si vous souhaitez entreprendre des travaux de démolition sur un bâtiment construit avant 1980. En effet, ce diagnostic est nécessaire pour savoir quels produits chimiques ont été utilisés dans la construction du bâtiment et comment ils seront éliminés après la démolition. Le diagnostic doit être effectué par une personne qualifiée, comme un ingénieur en bâtiment ou un architecte.

Le dossier technique d’amiante (DTA)

Le dossier technique d’amiante (DTA) est un document qui décrit les caractéristiques de l’amiante présent dans les bâtiments. Il doit être élaboré par un professionnel qualifié et doit contenir des informations sur la localisation de l’amiante, sa concentration, son type et son état de conservation. Le DTA doit également indiquer les mesures envisagées pour gérer l’amiante et les risques associés.


Le DTA est mis à disposition du propriétaire du bâtiment, des employés et des organismes de réglementation. Il peut être consulté par toute personne qui souhaite en savoir plus sur la présence ou non d’amiante dans les bâtiments. Le DTA doit être mis à jour tous les cinq ans ou après toute intervention qui pourrait modifier la concentration ou la localisation de l’amiante dans le bâtiment.

Le diagnostic de présence de termites avant travaux

Le diagnostic de présence de termites est obligatoire si vous souhaitez faire des travaux dans une maison qui en est infestée ou sujette à un fort risque d’exposition au vu de sa situation géographique. Ce diagnostic permet de détecter la présence de termites et de savoir si elles ont endommagé ou non les structures de la maison. Si des termites ont été détectées, il faudra alors faire appel à un professionnel pour les éliminer avant de pouvoir commencer les travaux.


Pour réaliser un diagnostic de présence de termites, le professionnel procèdera à une inspection visuelle des lieux. Il sera ainsi à même de repérer des indices de présence de termites tels que des fissures dans les murs ou les plafonds, des bois pourris ou encore des alvéoles. Si des signes de présence de termites sont détectés, le professionnel procédera à une recherche approfondie afin d’en déterminer l’ampleur. Pour cela, il utilisera différents outils tels que des sondes acoustiques ou thermiques ainsi qu’un endoscope.

Une fois le diagnostic effectué, le professionnel vous fournira un rapport détaillé sur ses découvertes et vous conseillera sur la suite à donner. S’il est nécessaire d’effectuer un traitement contre les termites, il vous proposera différentes solutions adaptées à votre situation.

Laisser un commentaire