Installer des IPN dans son logement7 min de lecture

Accueil > Travaux > Installer des IPN dans son logement

Plus qu’une simple barre en métal, les poutres IPN se démarquent par leur robustesse qui s’intègrent à tous les intérieurs pour une déco de style industriel.

IPN

Qu’est-ce qu’un IPN ?

L’IPN est l’abréviation de poutrelle en I à profil normal. Les poutres IPN sont utilisées sur des chantiers de construction, de rénovation et d’agrandissement en soutien aux murs porteurs ou au plancher. Ces poutres peuvent être disposées à l’horizontale ou à la verticale en fonction du rôle qu’elles vont jouer dans le maintien du bâtiment. Ce type de poutre se décline en plusieurs dimensions et matières. La dimension, la matière et l’épaisseur sont sélectionnées en fonction de la nature des travaux à réaliser pour une stabilité optimale.

Pourquoi installer des IPN ?

Les missions peuvent s’étendre aux travaux de rénovation ayant rapport à la charpente dans le cas où l’état de cette structure de soutien se retrouve endommagé ou nécessite un recalage.

Poutre IPN

Le choix d’intégrer des poutres IPN dans la structure d’un logement dépend de la nature des travaux à réaliser. Dans tous les cas de figure possibles, la poutre vient renforcer le mur porteur de sorte à augmenter la force de résistance de l’édifice. Prenons l’exemple d’un projet d’abattage de mur pour créer un plus grand espace. L’ingénieur en charge du projet va vous orienter vers les poutres en raison de l’implication des murs porteurs. En résumé, quelle que soit la nature des travaux qui touchent aux murs porteurs, le maitre d’oeuvre doit impérativement avoir recours aux poutres IPN. Il en va de la préservation de la solidité et de la durabilité du bâtiment.

La poutrelle I à profil normal offre par ailleurs des possibilités d’isolation phonique au même titre que les faux plafonds. Dans certains cas, l’isolation s’en trouve nettement renforcée. Pour ce faire, il suffit de poser un isolant phonique sur les poutres hautes par-dessus lequel un revêtement sera posé. Cette option offre déjà une isolation acoustique efficace. Et si cette manière de procéder ne vous convient pas, l’artisan en charge des travaux vous proposera d’autres alternatives d’isolation phonique entre les poutres IPN.

Quelles conditions pour installer des IPN ?

À l’exemple du permis de construction, il est important d’obtenir une autorisation avant l’installation d’une poutre. Ces autorisations sont indispensables dans trois cas de figure :

  • L’installation d’une poutre dans une maison
  • L’installation d’une poutre dans un appartement
  • Dans le cas d’un mur mitoyen.

Dans le premier cas, il est obligatoire d’adresser une déclaration des travaux auprès de la municipalité sans omettre le moindre détail. Les travaux mineurs qui n’apportent aucun changement à l’édifice peuvent en revanche être réalisés sans autorisation.

Pour le cas d’une installation de poutres IPN dans un appartement, il est nécessaire d’obtenir le consentement des autres occupants avant le démarrage des travaux. Par la suite, il faudra constituer un dossier composé du rapport du bureau d’étude technique, du plan des travaux prévus par l’ingénieur et le devis ainsi que de l’assurance décennale de la société ou du particulier en charge du projet. Il ne restera plus qu’à laisser évaluer le projet lors d’une assemblée générale ordinaire.
En ce qui concerne le dernier cas, la présence d’un huissier de justice est indispensable. Ce dernier est chargé de dresser un état des lieux clair et précis. Vous éviterez de ce fait les conflits inutiles entre voisins lors de la réalisation des travaux.

Quels matériaux pour les IPN ?

Les poutres IPN sont principalement façonnées à partir de 6 matériaux à l’esthétique et aux propriétés bien distinctes. En fonction de la nature des travaux et du style recherché, vous avez le choix entre des poutres :

  • en acier : les poutres en acier sont très fréquentes sur le marché grâce à leur résistance dans le temps.
  • en acier galvanisé : l’acier galvanisé vient renforcer la capacité anticorrosive de la poutre. Il est de ce fait durable et résistant.
  • en inox : avec un design épuré, les poutres en inox sont parfaites pour les aménagements de véranda et de terrasse.
  • en fer : même si elles sont moins esthétiques que l’acier, les poutres IPN en fer sont une excellente alternative pour des travaux de construction, de rénovation et d’agrandissement.
  • en aluminium : de propriété presque identique aux poutres en fer, les poutres en aluminium sont à la fois légères et se laissent manier sans grandes difficultés.
  • en bois
  • en verre

ASTUCE :

Le bois et le verre ont conquis le marché des amateurs de style contemporain et épuré. Une manière d’adopter un style de vie écologique et de maximiser l’effet de la lumière à travers les poutres en bois et en verre.

Quel prix pour installer des IPN ?

Le coût d’installation des IPN varie en fonction de plusieurs facteurs. Le prix dépend essentiellement du tarif horaire de l’artisan, du type de poutres sélectionnées, de l’étude du chantier et des travaux à réaliser. En tout, quatre facteurs sont déterminants pour le budget à allouer à l’installation d’une ou plusieurs poutres. Pour une estimation générale, il vous faut prévoir au minimum 50 € pour le tarif horaire de l’artisan. En tenant compte de cette tarification, l’installation peut coûter de 4250 € à 8000 € en fonction des travaux.

IPN : quelles différences avec IPE et UPN ?

La principale différence entre les poutres IPN et IPE est localisée au niveau des ailes encore appelée semelles. Tandis que la première subit une inclinaison des ailes avec une pente de 14 % à la sortie de l’usine, les ailes de l’IPE sont quant à elles non inclinées. Une autre différence non négligeable est celle de l’épaisseur de l’âme de la poutre ou du centre qui est relativement moins épaisse sur les bords pour les IPN. L’IPE, pour sa part se caractérise par une épaisseur uniforme des deux ailes parallèles l’une à l’autre. Une différence dans les épaisseurs qui rend l’IPE plus léger, mais moins résistant.

La différence entre l’IPN et l’UPN est quant à elle très flagrante. La première se présente en I alors que la deuxième à une configuration en U et est doté d’une plus grande capacité de résistance. Enfin, la poutrelle en I à profil normal est disponible à un prix relativement abordable que les poutres UPN.

FAQ :

  • Est-il possible d’installer les IPN soi-même ?

La pose ou l’installation des poutres IPN fait appel à une maîtrise du procédé d’installation que seuls les artisans du métier maîtrisent. Il est préférable de confier la tâche à un professionnel, peu importe le type de poutre choisi.

  • Quels sont les dimensions des poutres IPN et IPE ?

Les dimensions standard des poutres IPN et IPE sont de 80 mms à 600 mms et correspondent aux normes de construction françaises et européennes.

Laisser un commentaire