Comment choisir le bon monte-escalier pour seniors ?

Lorsque les escaliers deviennent un obstacle pour nos aînés, il est temps de chercher des solutions. Les monte-escaliers sont une option pratique et sûre qui peut offrir l’indépendance et la liberté à ceux qui ont du mal à monter et descendre les marches. Mais comment savoir quel type de monte-escalier est le plus adapté ? Dans cet article, nous allons explorer les différents types de monte-escaliers disponibles sur le marché ainsi que les critères importants à prendre en compte lors du choix d’un modèle spécifique. Vous découvrirez également combien coûte un monte-escalier et quelles aides financières peuvent être disponibles pour vous aider dans votre démarche. Alors accrochez-vous bien, c’est parti !

Qu’est-ce qu’un monte escalier ?

Un monte escalier est un appareil mécanique conçu pour aider les personnes à mobilité réduite à monter et descendre des escaliers en toute sécurité. Il se compose d’un siège ou d’une plateforme motorisée qui suit le trajet de l’escalier sur une rampe fixée au mur ou aux marches.

Les monte-escaliers peuvent être installés aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de la maison, selon les besoins spécifiques du client. Ils sont également disponibles dans une variété de modèles, chacun avec ses propres caractéristiques et avantages.

En général, il existe deux types principaux de monte-escaliers : droit et courbe. Les modèles droits sont conçus pour les escaliers droits sans palier ni virage tandis que les modèles courbes s’adaptent aux escaliers comportant des virages, des paliers intermédiaires ou des sections en spirale.

Le fonctionnement de cet équipement est relativement simple : il suffit simplement d’appuyer sur un bouton pour activer le mouvement ascendant ou descendant du siège/plateforme le long de la rampe. De plus, la plupart des monte-escaliers sont équipés de dispositifs de sécurité tels que ceintures de sécurité automatiques, capteurs d’obstacles et interrupteurs d’arrêt d’urgence afin d’éviter tout risque potentiel lorsqu’ils sont utilisés correctement.

Les différents types de monte-escalier

Les différents types de monte-escalier sont conçus pour répondre aux besoins spécifiques des personnes âgées ou à mobilité réduite. Pour aménager sa maison pour le grand âge, il y a tout d’abord les monte-escaliers droits qui sont installés sur un escalier droit sans palier ni virage. Ils sont les plus simples et les moins coûteux des modèles disponibles.

Ensuite, il y a les monte-escaliers courbes qui s’adaptent à tous types d’escaliers tournants ou en colimaçon. Ces modèles présentent une solution efficace pour ceux dont l’accès est difficile à cause de la configuration spécifique de leur escalier.

Il existe également des plateformes élévatrices verticales qui permettent aux utilisateurs de se déplacer entre différents niveaux dans leur maison avec facilité, comme par exemple monter du rez-de-chaussée au premier étage.

On peut également trouver des sièges pivotants ou inclinables pour offrir le maximum de confort et la sécurité pendant l’utilisation de l’appareil.

Certains modèles extérieurs permettent de résister aux conditions météorologiques extrêmes tout en offrant un moyen sûr et pratique d’accéder à son domicile depuis une rampe extérieure ou un jardin pentu.

Il est important de choisir le type adapté à vos besoins particuliers afin que vous puissiez bénéficier pleinement des avantages qu’un tel équipement peut apporter dans votre vie quotidienne.

Quels sont les critères pour choisir un monte-escalier ?

Le choix du bon appareil est crucial pour garantir la sécurité et le confort des seniors. Voici quelques critères à prendre en compte lors de l’achat.

Tout d’abord, évaluez les besoins spécifiques de la personne qui utilisera le monte-escalier. Est-ce qu’elle a besoin d’un siège pivotant ou inclinable ? Ou peut-être préfère-t-elle un repose-pieds réglable en hauteur ? 

Ensuite, considérez les caractéristiques techniques du monte-escalier. Les dimensions doivent être adaptées à votre escalier : longueur, largeur et hauteur des marches, angle d’inclinaison… Assurez-vous que le poids maximum supporté par l’appareil correspond au poids de l’utilisateur.

La fiabilité et la sécurité sont également des éléments essentiels dans le choix d’un monte-escalier pour senior. Vérifiez que l’appareil dispose de dispositifs anti-chute, qu’il comporte une ceinture de sécurité et des capteurs pour détecter tout obstacle potentiel sur les marches.

Pensez au budget alloué à cet équipement. Le coût dépendra principalement du type de monte-escalier choisi ainsi que des options supplémentaires sélectionnées (comme un système d’alimentation électrique autonome). Il est recommandé de demander plusieurs devis afin de comparer les prix et trouver celui qui convient le mieux à vos besoins financiers sans sacrifier la qualité ni la sécurité du produit acheté. Vous trouverez encore plus d’informations sur ce site pour bien choisir le monte-escalier adapté aux seniors.

Combien coûte un monte-escalier ?

Le coût d’un monte-escalier dépend de plusieurs facteurs. Le premier critère à prendre en compte est le type d’appareil choisi. Les modèles droits sont généralement moins chers que les modèles courbes qui nécessitent une installation plus complexe.

Le prix varie également selon la longueur et la hauteur de l’escalier, ainsi que du poids maximal supporté par l’appareil. En moyenne, un monte-escalier droit peut coûter entre 2000€ et 5000€, tandis qu’un modèle courbe peut être deux fois plus cher.

Cependant, il ne faut pas se focaliser uniquement sur le prix lors de l’achat d’un monte-escalier. Il est important de choisir un modèle fiable et sécurisé pour garantir la sécurité des utilisateurs.

Les aides pour l’achat d’un monte-escalier

Il est recommandé de comparer les devis proposés par différents fournisseurs afin d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix possible. De plus, certaines aides financières peuvent être obtenues pour réduire significativement le coût d’achat : APA, crédit d’impôt, subventions locales ou encore aides départementales.

  • L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est destinée aux personnes en perte d’autonomie, elle peut couvrir une partie de l’achat et de l’installation du monte-escalier.
  • La PCH (Prestation de Compensation du Handicap) : si vous êtes reconnu handicapé par la MDPH, vous pouvez bénéficier d’une aide pour l’achat et l’installation du monte-escalier.
  • La CMU (Couverture Maladie Universelle) : elle peut prendre en charge les frais liés à l’acquisition et à l’installation du monte-escalier.
  • Les Mutuelles complémentaires santé : certaines mutuelles proposent des prises en charge complémentaires pour les achats de matériel médical et leur installation. Renseignez-vous auprès des mutuelles dont vous dépendez pour connaître les conditions.
  • Le crédit d’impôt est une aide fiscale de 50 % maximum, sur les travaux effectués par un professionnel pour l’aménagement ou l’adaptation de votre logement pour faciliter votre mobilité. Ces travaux peuvent inclure l’installation d’un monte-escalier.
  • Les subventions locales sont proposées par certaines collectivités territoriales (commune, département, région) et permettent de financer une partie des travaux liés à l’achat et à l’installation du monte-escalier. Il convient de se rapprocher de la mairie et des élus locaux pour obtenir cette aide.
  • Enfin, il existe des aides départementales qui peuvent prendre la forme d’allocations ou de prêts à taux zéro pour aider au financement des travaux liés à l’achat et à l’installation du monte-escalier. Cette aide est généralement attribuée aux personnes âgées et/ou à mobilité réduite pour l’aménagement de leur domicile. Il convient alors de se rapprocher du Conseil départemental ou des organismes sociaux locaux pour obtenir cette aide.

Investir dans un monte-escalier représente un coût non négligeable mais cela permet aux seniors ou aux personnes à mobilité réduite de retrouver leur autonomie et leur confort au quotidien.

Crédit photo : Tas1summer, CC BY-SA 4.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0, via Wikimedia Commons

Laisser un commentaire