Eclairage pour entrée

Accueil > Electricité > Électricité > Eclairage > Eclairage pour entrée
Eclairage pour entrée

Règles, types de luminaires et erreurs à éviter pour l’éclairage d’une entrée

Parfois négligée, l’entrée est pourtant une pièce importante puisqu’il s’agit d’un lieu de transition entre l’extérieur et l’intérieur. Ce lieu peut en effet suffire à donner envie de découvrir le reste de la maison. Afin de mieux mettre en valeur ce passage, plusieurs solutions de décoration et d’éclairage astucieux sont disponibles pour aménager cet espace. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour installer un éclairage pour entrée élégant et une ambiance chaleureuse dès le pas de la porte.

Eclairge pour entrée : quelles sont les règles à respecter ?

Le choix de la décoration et de l’éclairage à l’entrée n’est pas à prendre à la légère. Même s’il ne s’agit que d’un lieu de transition, il est important de bien l’agencer compte tenu des allers et venues régulières quotidiennes à chaque entrée et sortie du logement. Cet espace doit donc bénéficier d’un éclairage de qualité avec des luminaires qui doivent se révéler à la fois fonctionnels et esthétiques. Si l’entrée est bien aménagée, vous ferez de plus aisément bonne impression au moment d’accueillir vos invités. Lorsque vos convives franchissent le pas de votre porte, ils doivent en effet immédiatemment avoir l’impression de se sentir à l’aise dans un lieu agréable et confortable.

Lors du choix de l’éclairage, il est particulièrement conseillé de prendre en compte la superficie de l’entrée ainsi que l’exposition à la lumière du jour ou encore l’installation électrique environnante. Choisissez par ailleurs des luminaires en accord avec vos goûts en matière de décoration ainsi qu’en concordance avec les autres pièces de votre logement.

Quels sont les différents types d’éclairage pour une entrée ?

L’éclairage de l’entrée dépend souvent de son agencement et de sa superficie. Si vous recherchez un luminaire pour votre entrée, vous pouvez opter pour une suspension épurée et minimaliste, un plafonnier ou encore des spots à encastrer dans un faux plafond.

Pour apporter une ambiance conviviale à votre entrée, il est par ailleurs recommandé d’accroître les sources lumineuses. Si vous avez une petite entrée, vous pouvez vous orienter vers une applique ou une lampe à poser à mettre sur une petite table. Si vous profitez d’un espace assez suffisant pour le hall d’entrée, il est préférable de bien éclairer cet espace avec des spots encastrés orientables. Pour que la lumière n’éblouisse pas en revanche, veillez à ce qu’elle soit trop blanche. Le luminaire choisi doit par ailleurs être en harmonie avec le reste de l’intérieur au même titre que les autres objets de décoration.

Quels types de luminaires privilégier pour l’éclairage d’une entrée ?

Dans une petite entrée, l’éclairage général doit être homogène et bien réparti. C’est pourquoi, il est conseillé de recourir à une suspension avec un diffuseur non-opaque. Sa taille se doit d’être proportionnelle à la taille de la pièce. Si vous êtes un adepte du style industriel, vous pouvez opter pour un luminaire en bois ou en métal. Avec un style scandinave ou dans un univers pop, il est conseillé de choisir des accessoires en plastique ou en cuivre. Vous êtes également libre de choisir un lustre en verre ou encore un plafonnier de forme insolite. Les spots encastrables à éclairage indirect constituent également une alternative intéressante.

Eclairage pour entrée : les erreurs à éviter

Pour un éclairage d’entrée réussi et proportionné, quelques écueils sont à éviter au moment du choix de vos luminaires.

Ne pas mettre la source de lumière adaptée à l’espace

Pour que votre entrée bénéficie d’un éclairage optimal, il est conseillé d’étudier sa configuration. Si vous disposez d’une entrée assez spacieuse, vous pouvez y placer deux ou trois suspensions. Dans la mesure où cet espace est trop étroit,il sera en revanche préférable d’y mettre une applique à éclairage indirect.

Installer une suspension trop basse

Avant d’installer une suspension, il est indispensable de vérifier si vous disposez de l’espace nécessaire pour l’accueillir. Une différence d’au moins 2 mètres de hauteur entre le sol et le bas du luminaire doit en effet être présente. L’éclairage ne risque ainsi pas d’être trop encombrant ou de gêner le passage.

Utiliser une lampe inappropriée

Lorsque les suspensions ont des diffuseurs trop opaques, elles risquent de délivrer une lumière trop ciblée. Cela empêchera la lumière de pénétrer dans l’entrée empêchant ainsi une luminosité homogène. Privilégiez également les accessoires en accord avec la hauteur et les dimensions de votre maison.

Utiliser une lumière de mauvaise intensité

Pour une entrée accueillante, l’éclairage doit être à la fois chaleureux et fonctionnel. Les éclairages agressifs et éblouissants ne sont ainsi pas recommandés. Les lumières trop basses ne sont pas non plus appropriées. Privilégiez donc un éclairage discret mais bien réparti. Pour pouvoir moduler facilement la puissance de votre éclairage, vous avez notamment la possibilité d’utiliser un variateur d’intensité.

FAQ

Comment faire pour compenser le manque de lumière naturelle ?

Pour une entrée assez sombre dénuée d’ouverture, vous avez la possibilité de compenser ce manque de lumière de jour avec l’éclairage artificiel. Il est conseillé de choisir des luminaires adaptés à la superficie de la pièce. Ils ne doivent ni sous-éclairer ni suréclairer la pièce.

Comment choisir ses luminaires ?

Afin de mettre en valeur votre entrée, plusieurs solutions sont disponibles pour obtenir un éclairage moderne. Vous avez le choix notamment entre les suspensions de style scandinave ou encore de style minimaliste. Le luminaire choisi devra notamment apporter un côté chaleureux à votre décoration intérieure.

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !