Eclairage pour cuisine

Accueil > Electricité > Électricité > Eclairage > Eclairage pour cuisine
Eclairage pour cuisine

Règles, types de luminaires et erreurs à évirer pour un éclairage pour cuisine

Au sein d’une maison, la cuisine est une pièce importante. Même si elle sert avant tout à cuisiner et manger, c’est aussi de plus en plus un lieu de vie où on aime travailler, bouquiner ou encore échanger au sein du foyer. Diverses activités qui exigent un éclairage approprié. Quels luminaires intégrer dans votre cuisine ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’éclairage de cuisine.

Quelles règles pour un éclairage de cuisine ?

Dans le cas d’une cuisine îlot, il est conseillé de mettre un bel éclairage au centre de l’îlot. Si ce plan d’éclairage est assez spacieux, vous pouvez installer trois lumières au-dessus de l’îlot. Si vous optez pour ce style d’aménagement, placez la lumière centrale au centre de l’îlot. Les deux autres lumières devraient être placées à distance égale de la lumière centrale.

Vous pouvez multiplier les sources de lumière dans la pièce. Vous avez notamment la possibilité de choisir entre quatre types d’éclairages à privilégier dans la cuisine. Il s’agit de l’éclairage d’ambiance, de l’éclairage de travail, de l’éclairage d’accent et de l’éclairage décoratif. En disposant de ces quatre types de lumières, vous allez profiter d’un mélange pouvant instaurer une atmosphère apaisante et répondant aux différents besoin dans cet espace. Les plans de travail tels que les zones de cuisson, les zones de lavage, etc. doivent également bénéficier d’un éclairage spéficique.

Quels sont les différents types d’éclairage pour cuisine ?

Le choix de l’éclairage devra être défini en fonction de la configuration de la pièce. Si vous disposez d’une cuisine longue et étroite, il est conseillé d’aligner des spots. Pour une cuisine en U, un plafonnier se révélera plus approprié. C’est un moyen de diffuser la lumière de manière homogène.

Il est recommandé d’avoir un éclairage fonctionnel compte tenu des multiples taches pouvant être réalisées dans une cuisine. Cela va permettre d’apporter plus de luminosité dans une zone ciblée. Il est préférable notamment d’installer une lumière spécifique au-dessus du plan de travail. Il est ainsi plus simple de travailler, de lire une recette, de doser les ingrédients, etc. Sous les meubles hauts, il est également possible de mettre des spots intégrés, des appliques, des bandes leds, etc.

L’installation de ces divers luminaires ne doit pas vous faire négliger le côté décoratif. N’hésitez pas à apporter une note personnelle à votre cuisine avec différents éclairages assortis et complémentaires pour une ambiance inspirante vous donnant envie de cuisiner dans de bonnes conditions.

Quels types de luminaires privilégier pour un éclairage de cuisine ?

Dans une cuisine, il est plutôt recommandé de ne pas installer des luminaires à la fois encombrants et difficiles à mettre en place. Si vous êtes à la recherche de luminaires qui se fondent aisément dans la décoration, vous pouvez privilégier les spots. La suspension trouve naturellement sa place du côté du coin-repas et contribue à apporter une atmosphère sereine au moment des repas. Les appliques peuvent également trouver leur place dans un éclairage de cuisine. Elles s’accordent notamment bien avec une décoration industrielle.

Les erreurs à éviter pour un éclairage de cuisine

Plusieurs écueils sont à éviter au moment d’opter pour un éclairage de cuisine spécifique :

  • Ne pas respecter la distance adaptée pour la place du luminaire

La lumière risque d’être éblouissante si elle n’est pas placée à une distance de 75 à 90 cms entre le bas du luminaire et la table. Il est conseillé de choisir un luminaire ayant une surface adaptée à l’espace à éclairer et de se servir d’un variateur. Ce dernier va permettre de contrôler l’intensité de la lumière permettant ainsi de créer une atmosphère lumineuse et cosy.

  • Négliger l’éclairage décoratif

Pour un éclairage optimal dans une cuisine, installer un simple plafonnier n’est pas toujours suffisant. Vous souhaitez bénéficier d’une atmosphère chaleureuse et singulière en accord avec votre personnalité ? Vous pouvez multiplier les sources lumineuses et les éclairages d’appoint. Vous pouvez également vous servir d’un jeu d’appliques, d’une suspension en guise de décoration ou encore d’une lampe de table adaptée.

  • Trop éclairer ou sous-éclairer la cuisine

Si la cuisine est trop éclairée, elle risque d’être trop éblouissante et de devenir rapidement inconfortable. La pièce peut alors rapidement perdre son charme. A l’inverse, si la cuisine ne dispose que d’une lumière de faible intensité, elle risque de laisser des zones d’ombres. L’éclairage doit alors faire en sorte d’éclairer la cuisine dans sa globalité avec éventuellement des variations selon les espaces.

  • Choisir un mauvais luminaire

Dans la cuisine, les luminaires devront être choisis minutieusement. Dans cette pièce, les dépôts de graisse peuvent se déposer facilement. Il est donc recommandé de choisir un matériau résistant et facile à nettoyer.

FAQ

Quel type de luminaires mettre au-dessus des placards ?

Il est préférable d’installer des appliques. En plus de mettre en valeur les meubles, ces luminaires apportent du confort et esthétique à la cuisine.

Est-il nécessaire de mettre de la lumière dans les tiroirs du’une cuisine?

L’installation d’une lumière est une solution pratique notamment pour les tiroirs profonds. Elle permet de visionner facilement le contenu du tiroir sans pour autant allumer l’ensemble des luminaires de la pièce. Il est ainsi plus aisé d’accéder à l’ustensile recherché ou à l’ingrédient manquant.

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !