Eclairage de salon

Accueil > Electricité > Électricité > Eclairage > Eclairage de salon
Eclairage de salon

Règles, types de luminaires et erreurs à éviter pour un éclairage de salon

En plus d’illuminer, l’éclairage du salon constitue surtout la touche de décoration finale pour la pièce principale d’un logement. Celui-ci se doit donc d’être à la fois convivial et reposant selon les usages et les moments de la journée. Pour pouvoir éclairer correctement un salon, certains critères sont à prendre en compte. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’éclairage de salon pour parfaire un séjour agréable et fonctionnel.

Quelles règles pour un éclairage de salon ?

Pour réussir l’éclairage d’un salon, les besoins des occupants ainsi que certaines contraintes électriques doivent être pris en considération. Ainsi, comme tout point lumineux, l’éclairage pour salon doit répondre aux normes NF C 15-100. L’installation électrique des circuits d’éclairage doit avant tout être faite en respectant la règlementation électrique pour une utilisation en toute sécurité.

Selon les exigences, il est avant tout obligatoire d’installer au moins un point d’allumage dans le salon. Le nombre minimal et maximal ainsi que le type de point d’éclairage à installer dans un séjour dépendent ensuite des besoins de chacun. Généralement, les appliques sont posées à  1,80 m du sol et les suspensions à 2,15 m sur une hauteur sous plafond standard de 2,50 m.

Quels sont les différents types d’éclairage pour un salon ?

Trois grands types d’éclairage ont été conçus pour permettre de faire varier les ambiances ainsi que les intensités lumineuses dans un salon. Parmi les types d’éclairage pour salon, on trouve, l’éclairage général, l’éclairage fonctionnel et l’éclairage décoratif ou d’ambiance. Pour ce qui est de l’éclairage général, il s’agit d’un modèle fixe, destiné à illuminer l’ensemble de la salle de séjour. Pour ce type d’éclairage pour salon, il existe plusieurs choix : le plafonnier, le lustre, l’applique ou le spot. L’éclairage fonctionnel, quant à lui, éclaire une zone précise. Enfin, l’éclairage décoratif ou d’ambiance sert à enjoliver le salon. Diffus ou coloré, il apporte un cachet et une touche unique et décorative au salon.

Quels types de luminaires privilégier pour un éclairage de salon ?

Pièce maîtresse de la maison, le salon requiert une attention toute particulière au niveau de l’éclairage pour créer une atmosphère conviviale et une luminosité adaptée aux différents usages. Pour mettre en valeur ce côté chaleureux et agréable, plusieurs types de luminaires sont notamment disponibles pour un éclairage de salon réussi. On peut citer notamment :

  • la lampe à poser (à placer au coin du canapé)
  • le lampadaire (à placer dans un angle pour un éclairage indirect et plus stylé)
  • les appliques murales qui peuvent également éclairer toute la pièce
  • le plafonnier, le lustre ou la suspension qui assurent l’éclairage général de la pièce.

Les erreurs à éviter pour un éclairage de salon

Pour un éclairage pour salon fait dans les règles de l’art, certaines exigences doivent être parfaitement respectées. Pour éclairer le salon, il faut d’abord éviter de choisir une température de couleur non adéquate par rapport notamment au mobilier de la pièce et aux couleurs des revêtements.

Pour créer une ambiance chaleureuse, l’éclairage chaud convient parfaitement au salon. Utilisez, pour cela, une ampoule de 3500 kelvins maximum.

Pour l’éclairage du salon, il faut également éviter d’utiliser des spots au plafond. Ce type d’éclairage diffus convient mieux dans d’autres pièces telles que la cuisine, le couloir ou l’entrée. Le salon ne doit par ailleurs pas être sous-éclairé ou sur-éclairé. Plusieurs types de luminaires peuvent être ainsi associés pour créer tantôt un éclairage dynamique et tantôt un éclairage tamisé.

Enfin, prenez donc de placer les luminaires aux bons endroits sous peine de ne pas bénéficier d’une luminosité suffisante sous certains angles ou a contrario d’être trop ébloui dans certains espaces.

FAQ

Quelle est la tendance actuelle en éclairage de salon ?

En matière d’éclairage du salon, la multiplication des sources lumineuses est très à la mode. C’est le meilleur moyen de créer des ambiances différentes dans le séjour.

Quelle puissance d’éclairage pour le salon ?

Pour créer une atmosphère idéale dans le salon, la puissance d’éclairage a toute son importance. Pour un éclairage réussi, les ampoules choisies doivent respecter une certaine intensité. Elle doit être moyenne pour ce type de pièce, soit environ 300 Lux à 400 lux.

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !