Circuit d’alimentation en eau

Circuit d'alimentation en eau maison

Prix, types, normes des circuits d’alimentation en eau

La réalisation d’un circuit d’alimentation en eau repose sur plusieurs contraintes techniques. Bien que la planification du système d’adduction soit simple, les travaux peuvent s’avérer plus complexes. Il faudrait en effet mettre en place des canalisations en mode aérien ou en incorporation, selon les besoins.

Prix du circuit d’alimentation en eau

Chez un professionnel, le prix de l’excavation d’une tranchée peut varier entre 700 et 1100 euros pour un raccordement inférieur à dix mètres. Il faudra compter environ 50 euros par mètre linéaire supplémentaire pour un raccordement plus long.

Le prix d’un circuit d’alimentation en eau dépend de plusieurs éléments comme l’emplacement géographique, la profondeur de l’installation et la présence éventuelle d’obstacles. Les tuyaux en PVC ou PET sont généralement plus abordables. Pour l’achat des matériaux par contre, il faut compter entre une dizaine et plusieurs centaines d’euros.

Types de circuit d’alimentation en eau

Il existe plusieurs types de canalisations en plomberie. Pour l’évacuation des eaux, le tuyau en PVC est le plus utilisé. Celui en polyéthylène réticulé haute densité est plus adapté pour les sanitaires et le chauffage. Le tuyau flexible s’utilise particulièrement pour l’alimentation, mais aussi l’évacuation des eaux chaudes sanitaires. De son côté, le PVC surchloré peut être également utilisé pour le chauffage.

Circuit d’eau froide, d’eau chaude et évacuation des eaux

Le circuit d’alimentation en eau chaude et froide se conçoit en suivant certaines règles. De façon générale, les habitations sont raccordées au système d’alimentation de la ville. Après raccordement au chauffe-eau, les tuyaux se scindent en deux systèmes : celui d’eau chaude et celui d’eau froide.

Au niveau du raccordement entre le système général et le système de la l’habitation se trouve la vanne d’arrêt qui permet de stopper l’arrivée d’eau. À la sortie des appareils, les canalisations collectent les eaux usées. Ces dernières débouchent dans un même système pour être acheminées vers le collecteur d’évacuation avant d’être rejetées dans les égouts.

Les matériaux utilisés pour l’alimentation en eau

Les tuyaux sont des éléments essentiels pour l’alimentation en eau chaude et froide des ménages. C’est aussi le cas des raccords. Le cuivre, le PVC ou encore le polyéthylène réticulé sont des matériaux résistants et pratiques qui servent dans la confection de ces pièces. En fonction de la tâche à effectuer, vous pouvez également avoir besoin de planchers chauffants et de tube multicouche.

Les normes françaises en matière de canalisations

Suivant la norme française, il est important que le réseau d’eau soit le plus court possible. Cette norme est relative au trajet réseau public — maison comme au système du logement lui-même. Le circuit doit également permettre la fourniture en continu de différents équipements de l’habitation. Il doit être facile d’accès pour favoriser la vidange, le rinçage et la désinfection des canalisations en temps voulu.

Pour la conception du circuit d’adduction, la DTU française prévoit l’utilisation d’un certain type de matériaux. Les canalisations en polyéthylène haute densité semi-rigide sont les plus adaptées pour un circuit d’alimentation en eau. Disponibles en plusieurs diamètres, elles permettent la création de tout type de circuit. Connues à travers leurs bondes bleues, elles peuvent supporter plus de seize bars de pression.

FAQ

1- Quelle est l’importance du circuit d’alimentation en eau ?

L’approvisionnement en eau potable contribue à la préservation de la santé des populations. En apportant de l’eau saine et en quantité suffisante, les circuits d’alimentation servent pour la réalisation des activités socioéconomiques.

2- Comment fonctionne l’arrivée d’eau ?

L’eau est mise sous pression dans le tuyau d’arrivée afin de monter et de descendre à volonté. Dans le tuyau d’évacuation par contre, les eaux usées s’écoulent naturellement, mais une pente de 2 % minimale est utilisée pour éviter une éventuelle stagnation.

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !