Baignoire sabot

Baignoire sabot

Modèles, matériaux, prix d’une baignoire sabot

La baignoire sabot fait son grand retour dans les salles de bain avec un nouveau style. Pourquoi en avoir une chez soi ? Quels en sont les avantages et les points à améliorer ? Quels matériaux choisir et surtout quel budget prévoir ? Nous allons répondre à vos questions dans notre guide.

Pourquoi choisir la baignoire sabot ?

Votre salle de bain ne présente pas beaucoup d’espace, mais vous avez envie d’avoir une jolie baignoire chez vous ? La baignoire sabot est le choix idéal. Mais pourquoi opter pour ce petit bac ? Très à la mode dans les années 50, cette baignoire prend la forme d’un siège, mais elle est plus haute et moins longue qu’un modèle classique. Si vous avez une salle d’eau de dimensions assez petites 4 x 5 m²), elle sera parfaite puisqu’en général, les siennes sont de 105 x 65 cms et peuvent contenir 36L.

Compacte, cette petite baignoire se décline aussi en divers styles et elle est bien séduisante. Les nouveaux modèles sont plus ergonomiques et proposent un confort plus optimal. Ce type de baignoire est particulièrement recommandé pour le bain des petits. Son exiguïté reste cependant un point à améliorer puisqu’elle permet difficilement les bains moussants sur une longue plage horaire. Toutefois, les modèles d’aujourd’hui favorisent de plus en plus le bien-être à la praticité.

Quels matériaux choisir pour la baignoire sabot ?

La baignoire sabot peut être en émail, un matériau reconnu pour son caractère inaltérable, mais aussi respectant l’environnement. L’acrylique quant à lui est le plus courant et le plus classique. Il est relativement moins cher, mais surtout très résistant aux chocs. Si vous êtes plus du style vintage, une baignoire en fonte émaillée va correspondre à votre décoration. Elle coûte cher, mais elle est très esthétique et aussi bien solide.

Dans le cas où vous avez la fibre écologique, le bois est un bon choix. En plus de son style, c’est aussi un matériau naturel, mais qui est relativement onéreux. Ce style de baignoire doit également être choisi en fonction de son cadre et ne convient pas à un thème trop moderne. Enfin, la baignoire sabot en fibre de verre ou en résine respire la modernité. Il s’agit du matériau tendance du moment. En plus du design, ce type de matériau est aussi reconnu pour leur très forte résistance.

Comment bien installer sa baignoire sabot et combien cela peut coûter ?

La baignoire sabot peut être installée soit par un professionnel soit par vous-même si vous avez l’âme d’un bricoleur. Le principe n’est pas différent de l’installation d’une baignoire classique. Marquez sur le sol l’emplacement que vous prévoyez de donner à votre baignoire dans votre salle de bain avant de poser les tasseaux de maintien qui sont déjà fournis avec le bac. Vous placez ensuite la caisse sur le traçage et entre les tasseaux.

Pour la robinetterie, vous avez le choix entre le mitigeur thermostatique pourvu de deux poignées : une pour le débit et une autre pour la température. Vous pouvez aussi le mélanger avec les poignées à eau chaude et eau froide. Il existe aussi le modèle mitigeur uniquement qui règle à la fois le débit et la température. Pour la touche rétro, vous pouvez choisir la robinetterie colonne ou encore celle encastrée pour maximiser encore plus le gain de place.

Lors de l’achat de votre baignoire sabot, prévoyez un budget entre 250 à 1.000 euros si elle est fabriquée en acrylique. Un modèle en bois variera entre 900 à 5.000 euros et celui en fonte vous coûtera entre 300 et 2.500 euros. Cette différence entre les prix se base sur les équipements qui accompagnent la baignoire sabot ainsi que ses dimensions en dehors des matériaux. Quelques petits accessoires peuvent être ajoutés à votre bac comme un tapis de bain ou encore une barre verticale pour s’agripper.

Les derniers articles

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !