Toilettes sèches

Accueil > WC et sanitaires > Toilettes sèches
Toilettes sèches

Fonctionnement, avantages, entretien et prix des toilettes sèches

Il existe de nombreuses idées reçues à propos des toilettes sèches. On se dit qu’elles ne sont pas très modernes, non adaptées à une utilisation en intérieur et sentent souvent mauvais. Alors que c’est tout le contraire. Ce sont des équipements d’hygiènes particulièrement écologiques et économiques.

Qu’appelle-t-on par toilettes sèches ?

Appellées aussi toilettes à compost ou encore toilettes à litière, leur particularité est qu’elles n’utilisent pas d’eau. Les matières organiques sont récupérées pour une revalorisation. Afin de prévenir les mauvaises odeurs, les déchets seront recouverts de copeaux de bois. On utilise également du paillis d’écorce.

Les toilettes sèches sont des toilettes écologiques. Elles préconisent l’économie d’eau et permettent de retraiter efficacement les déchets pour être réutilisés. Il existe des papiers toilettes conçus spécialement pour les WC chimiques.

Les différents avantages des toilettes sèches

Quelles sont les raisons qui peuvent nous pousser à utiliser ce type d’équipement ? On peut notamment les choisir dans le cas où il n’est pas possible de disposer d’un réseau d’eau ou d’un assainissement individuel. Ces équipements sont également peu chers et sont désormais pleinement autorisées par la loi depuis 2009.

Les toilettes écologiques permettent d’éviter tout gaspillage d’eau en fonctionnant entièrement sans chasse d’eau. Elles épargnent par ailleurs toutes les dépenses liées à la mise en place de WC munis de plomberie et tuyauterie.

Quel type de logement est adapté  ?

Dès qu’il vous est difficile de mettre en place un système de raccordement WC et d’évacuation d’eau, vous pouvez opter pour les toilettes sèches. Contrairement à toutes les idées reçues, elles offrent un confort optimal, sont hygiéniques et faciles à entretenir. Vous pouvez les adopter en maison individuelle comme en appartement.

Quels sont les meilleurs fabricants ?

Kazuba est l’un des leaders du marché. Ces équipements sont destinés aux espaces publics, aux logements et aux autres types d’espaces privés. Il dispose déjà de plus de 1000 sites dans le monde entier.

On peut également évoquer Lécopot, qui se positionne comme un spécialiste des toilettes écologiques sans eau. Il propose des gammes destinées aussi bien pour l’intérieur que pour l’extérieur. Leurs modèles sont adaptés à n’importe quel type de bâtiments et de maisons.

L’entretien des toilettes sèches

L’entretien des toilettes sèches passe essentiellement par 3 étapes. En premier lieu, vous devez vider et laver le seau de votre toilette. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un mélange d’eau et de vinaigre blanc. Vous devez ensuite nettoyer l’abattant et entretenir le bois.

Le budget à prévoir pour l’installation

Pour le modèle à litière ou à copeaux, le prix oscille entre 15 € (matériau plastique) et 150 € (matériau bois). Si vous optez pour le modèle à séparation à la source, il faut prévoir entre 600 à 1000 €. Quant aux modèles à gros volume, leur coût peut aller de 1500 à 2500 €.

FAQ

Quel est le fonctionnement des toilettes sèches ?    

Afin d’éviter les vidanges fréquentes, les toilettes sèches appliquent un système qui permet de séparer les matières solides des matières liquides. Pour les éléments solides, ils seront pris en charge dans un bac et seront déshydratés grâce à un petit ventilateur. Quant aux éléments liquides, ils vont rejoindre un circuit d’épuration ou seront déployés comme fertilisants.

Où jeter les déchets des toilettes sèches ?

Pour la grande majorité des toilettes sèches, les déchets seront réutilisés en compost dans un bac fermé. Ce processus est devenu obligatoire selon la législation. La fréquence de la vidange doit se faire en fonction du modèle de toilettes et du nombre des utilisateurs. Au maximum, elle doit se faire tous les 10 jours.

Recevez les derniers articles du Guide Des Travaux directement dans votre boite mail !