Comment aménager ses toilettes (WC) ?

Il est essentiel de se tenir informé de toutes les alternatives possibles avant de commencer à aménager ses WC. Ces derniers se déclinent en plusieurs modèles pour lesquels le choix devra se porter en fonction des besoins en termes de décoration et de praticité.

À chaque style de maison correspond un style de toilette donné. Ainsi, il est nécessaire d’étudier les dispositions les mieux adaptées à son logement. Pour ce faire, le mieux est de se faire accompagner par un expert dès que les devis sont établis. Il est le mieux placé pour identifier le bon modèle de toilettes en fonction de la disposition du logement et de la répartition de l’espace.

Aménager les toilettes

Les différentes déclinaisons de toilettes disponibles

Les modèles de toilettes classiques ne conviennent pas à toutes les dispositions plus particulièrement lorsque les salles de bains sont assez petites et nécessitent une optimisation de l’espace. L’aspect esthétique laisse aussi à désirer, sans parler des problèmes d’embouchure qui se posent fréquemment. Si tel est le cas, le mieux c’est de se tourner vers d’autres possibilités existantes.

Les toilettes suspendues

Les WC suspendus présentent un design assez sobre, moderne et élégant à la fois, leur offrant alors une grande adaptabilité à tout type de logement. Évidemment, ces toilettes sont collées sur un pan du mur de la salle de bain et non au sol.

Les toilettes broyeuses

Les WC broyeurs désignent des systèmes électriques qui assurent le broyage des excréments avant leur rejet dans le réseau d’eau. Ce type de toilettes a été initialement conçue pour les camping-cars qui voyagent souvent. Un bon nombre d’experts en aménagement les installent désormais dans les maisons familiales traditionnelles.

Elles offrent plus de garanties en termes d’hygiène mais nécessitent tout de même de l’électricité pour pouvoir fonctionner. Avec une toilette broyeuse, il convient en revanche de veiller à ne pas y jeter ses lingettes et ses papiers hygiéniques.

Les toilettes sèches

Toilettes sèches

Comme leur nom l’indique, les WC secs fonctionnent à l’état sec. Elles n’ont pas besoin de chasse d’eau pour se débarrasser des matières organiques. En effet, on applique ici le système de compostage qui permettra de les réutiliser à titre de compost.

Vous l’aurez compris, les toilettes sèches doivent être nettoyées plus régulièrement que les autres types de toilettes.

Les toilettes lavantes

Ce sont des WC de conception japonaise. Il s’agit probablement du modèle de toilettes le plus hygiénique. De plus, le design délicatement épuré se marie à tous les types d’habitat. Les toilettes lavantes disposent d’un dispositif d’auto-nettoyage automatique. Ce dernier assure le rejet définitif des excréments à une température adaptée

Les toilettes sanibroyeuses

C’est la solution pour tous les petits espaces. Les WC sanibroyeurs peuvent être intégrés à l’habitat concerné et ne nécessitent donc pas beaucoup d’espace. Avec ces modèles, les problèmes de blocage de la chasse d’eau, d’éloignement de la colonne et d’absence de drainage gravitaire sont résolus. L’élimination des déchets est ainsi nettement simplifiée.

À noter qu’il existe deux types de toilettes broyeuses : le monobloc, également appelé « broyeur compact » et le « broyeur adaptable et indépendant ».

Comment choisir ses toilettes en fonction de son logement ?

D’emblée, nous avons souligné que les WC à installer pour chaque logement diffèrent selon les critères spécifiques de celui-ci.

L’emplacement dans la salle de bain peut se révéler être un vrai-casse-tête. S’il est suffisamment spacieux, il faut obtenir un rendu cohérent et confortable pour les déplacements et les douches. Les toilettes ne doivent donc pas être placées trop près de la douche pour faciliter la circulation.

Toilettes dans salle de bain

Si la surface de la salle de bain est assez réduite, les WC classiques sont à éviter.  Un modèle suspendu est plus adapté, en veillant à être à la bonne hauteur pour tous les membres de la famille (adultes et enfants).

Il convient également de vérifier si les technologies présentes dans la maison peuvent supporter les consommations liées à la mise en marche de toilettes broyeuses ou japonaises. Doit-on finalement opter pour un modèle car la disposition en interne n’est pas la plus appropriée ? C’est une question à se poser pour trouver le bon équilibre entre praticité, confort et espace. En réalité, le choix devrait se baser sur l’étude de la configuration de la salle de bain et de la surface habitacle en général. Il est aussi étroitement lié aux systèmes de raccordement et d’évacuation possibles (ou non) à installer dans la maison.

Aménager ses WC : les erreurs à éviter et les astuces

L’aménagement optimal des toilettes ne doit pas pour autant se faire au détriment de l’aspect décoratif puisqu’il s’agit d’une pièce à vivre au même titre que les autres dans l’habitat.

Toilettes modernes

Se tromper dans le choix des couleurs et dans l’agencement de l’espace

L’esthétique dépend notament du coloris choisi et de la disposition des accessoires. Il ne faut pas trop surcharger la salle de bain mais plutôt veiller à bien l’aérer pour renouveller l’air à l’intérieur.

Il faut aussi savoir identifier les meilleurs mélanges de teinte. Habituellement, un mélange de pas plus trois teintes sobres suffit pour embellir les toilettes. Le blanc est à éviter absolument car il est particulièrement salissant.

Lavabo dans toilettes

Absence de lave-main dans les petites toilettes

Dans les WC de petite taille, les laves-main sont fréquemment oubliés. Ils sont pourtant très pratiques et hygiéniques sans pour autant prendre un espace inconsidéré.

L’installation d’un petit lave-mains rectangulaire est parfait pour les petits WC et ne demande pas un budget considérable.

Il peut également intégrer un soubassement ou des rangements en vasque.

Pose d’une bride ou pas ?

L’installation ou non d’une bride dépendra du type de toilettes que l’on décide d’aménager. La bride est un rebord dans la partie intérieure de la cuvette qui dissimule l’eau de chasse au moment de sa propulsion et permet de la répartir de façon uniforme. Et c’est souvent là que l’on peut être induit en erreur. La bride peut poser problème lorsque la chasse d’eau est bouchée. Elle induit également des problèmes au niveau de la propreté puisque le balai-brosse peut à peine atteindre ce petit canal qui est censé assurer l’acheminement de l’eau. Les bactéries et autres débris s’y accumulent abondamment pouvant provoquant des problèmes d’hygiène récurrents.

La meilleure façon d’y remédier est d’opter autant que possible pour des toilettes sans bride (Rimless). L’hygiène est alors bien plus simple à assurer et l’entretien est nettement plus facile. En effet, un modèle sans bride comporte une lèvre en arrière qui favorise une évacuation efficace des déchets grâce à la propulsion du rinçage, sous pression. Grâce à ce système, aucune éclaboussure n’est visible après chaque utilisation.

Le nettoyage avec un coup de chiffon et un produit nettoyant suffit alors pour remettre en état ses WC sans bride.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s