Comment poser un parquet par soi-même ?

Vous êtes habile avec vos mains ? Vous aimez faire les choses par vous-même ? Vous avez du temps ? Dans ce cas, pourquoi ne pas entreprendre le changement de votre parquet ? Voici tout ce qu’il y a savoir sur le sujet.

Pourquoi poser un parquet par soi-même ?

Poser son parquet soi-même permet de réaliser des économies et d’obtenir exactement ce que vous avez en tête. Si vous hésitez à changer votre parquet vous-même, découvrez tous les avantages qu’il y a à réaliser cette opération soi-même.

Changer son parquet soi-même est valorisant

Savoir qu’on peut changer soi-même le revêtement de son sol est très valorisant et permet de prendre confiance en ses capacités de bricolage. C’est également une vraie fierté de se dire qu’on peut changer l’aspect de son appartement sans une aide extérieure.

De plus, imaginez que vous recevez des amis ou des proches sur votre nouveau parquet. Vous pourrez dire avec fierté que c’est vous qui avez changé le revêtement. Vous en épaterez plus d’un à coup sûr.

Poser un parquet soi-même

Vous vous découvrez de nouveaux talents

Ce n’est pas parce que vous n’avez jamais changé le parquet d’une maison que vous en êtes incapable. C’est comme une langue étrangère : on apprend. En plus, la pose de parquet est plus facile que vous ne l’imaginez. Sur une échelle de 1 à 10, le niveau de difficulté est de 5.

Gagner du temps

En confiant votre changement de parquet à un professionnel, vous ne maîtrisez pas le délai de livraison. Cela peut être une grande source de stress si les travaux concernent une pièce importante comme la chambre à coucher ou le salon. Vous dépendez donc du professionnel qui intervient dans votre habitation. Cela peut laisser une impression désagréable d’impuissance.

En revanche, poser son parquet soi-même permet de contrôler le délai. En effet, contrairement aux personnes que vous engagez pour faire ce type de travaux, vous êtes le seul maître à bord. Vous avez la possibilité de mettre les bouchées doubles quitte à vous lever à 5 heures du matin ou à travailler très tard dans la nuit.

Faire des économies

C’est la principale raison pour laquelle vous devez renoncer à appeler un professionnel pour changer de parquet. En effet, contrairement aux professionnels, vous ne facturez pas votre temps et vous n’avez pas de charges à payer. Tout ce que vous avez à faire est d’acheter les matériaux et les outils nécessaires.

En revanche, il faut s’y connaître un minimum et être sûr de ne pas faire certaines erreurs qui pourraient vous coûter plus cher que de faire appel à un professionnel du bâtiment.

Poser un parquet par soi-même : les erreurs à éviter

Afin de profiter le plus longtemps possible de votre parquet, voici quelques erreurs à éviter.

Poser les lames n’importe comment

Pour poser un parquet, il faut respecter un sens. Il est recommandé d’orienter les lames de parquet en suivant les sources de lumière naturelle. Il ne faut surtout pas qu’elles soient parallèles aux fenêtres. Cela vous évitera les pertes de temps et d’éventuelles erreurs.

Poser un parquet directement sur du béton

C’est une erreur fréquente chez les débutants. En effet, lorsque vous posez le parquet directement sur un sol en béton, l’humidité risque de compromettre l’isolation thermique. Il vaut mieux poser une couche de contre-plaqué ou de l’OSB entre le sol et les lames de parquet. Cela offrira non seulement une excellente isolation thermique, mais aussi une très bonne isolation acoustique si votre appartement est à l’étage.

Poser un parquet flottant dans une cuisine

Poser des lames de parquet dans une cuisine est une opération très délicate, car la cuisine est une pièce humide et très sollicitée. Ainsi, il faut éviter de poser un parquet flottant dans la cuisine. Il est préférable de choisir un parquet collé. Ce dernier est plus étanche et plus résistant.

Coller les lames de parquet aux plinthes

Étant donné que le bois se dilate lors de variations de température, il est conseillé de laisser un peu d’espace entre les plinthes et les lames aux extrémités. Pour cela, posez une cale de 8 mm.

Acheter le nombre exact de lames de parquet

Afin d’éviter les mauvaises surprises au cours de la pose de parquet, il est préférable d’en acheter un qui possède entre 5 % et 10 % de lames en plus. Vous anticipez ainsi les éventuels problèmes de pose.

Poser un parquet par soi-même : les étapes

Changer le revêtement de son sol est un acte à ne pas prendre à la légère. Cela est encore plus vrai si vous comptez procéder au changement du parquet vous-même. Voici les différentes étapes à suivre dans votre projet de rénovation :

Choisir le type de parquet

Il vous faudra d’abord choisir la composition de votre paquet. Il existe des parquets constitués d’un seul et même bois. Il s’agit des parquets massifs. D’autres parquets sont constitués de diverses essences de bois. On parle alors de parquet contrecollé.

Le chêne, le châtaignier et le hêtre conviennent à tous les travaux. Si vous voulez un bois plus original, vous pouvez opter pour du pin ou du bambou.

Choisir le style de parquet

Il s’agit ici de choisir la couleur, la finition et les dimensions de vos lames de parquet. La couleur doit être choisie en fonction de votre décoration et de vos goûts. La finition impacte également la décoration de votre intérieur. Vous avez le choix entre des lames de parquet sciées, brossées, thermo traitées…

Quant aux dimensions, vous avez des lames de parquet de toutes les tailles sur le marché.

Choisir le mode de pose

On distingue trois types de pose :

  • La pose flottante
  • La pose collée
  • La pose clouée

Le mode de pose est primordial, car il détermine le type de parquet que vous utilisez. Il faut aussi garder à l’esprit que chaque pose possède ses spécificités. La pose flottante est l’idéal pour un bricoleur. C’est rapide et facile à mettre en place. La pose collée est plus adaptée aux pièces humides ou sur les sols qui chauffent. La pose clouée est la plus durable. Elle peut tenir des décennies sans aucun problème.

Définir le budget

Une fois que vous aurez le type, le style et le mode de pose de votre parquet, vous pourrez définir un budget pour les travaux. Ce dernier variera en fonction de vos choix.

En définitive, changer son parquet par soi-même n’est pas une tâche très difficile. Il suffit d’avoir du temps, des moyens, et de suivre les instructions ci-dessus et vous aurez un nouveau parquet.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s